16/02/2007

C'EST PAS LA FORME !

ligne 95bligne 95c
Bonjour à tous !
Reprise du travail, après une semaine de convalescence d'emblée une ligne lourde, un service de 8h13 et la stupidité de montée par l'avant après 20 heures. Je me dirige vers le dépôt et déjà j'ai le sentiment d'avoir repris trop tôt, je ne suis pas guéri, j'ai les voies respiratoires chargées, je tousse, je transpire et j'ai les jambes en coton. J'imprime ma feuille et je me dirige vers le "Cimetière d'Ixelles" pour remplacer mon collègue à 17h14, me voilà à bord du 8827 avec lequel je parcourerai 92 km. Les portes de ce bus seront particulièrement lentes à se refermer, ce qui explique sans doute pourquoi, je ne parviendrai jamais à être à l'heure ! Pour ce premier trajet, je me dirige vers la ville et à peine trois minutes après ma prise de service à hauteur de l'arrêt "Etterbeek" je suis bloqué par un automobiliste à l'arrêt sur le site propre, je donne un petit coup de klaxon et profite que la voie est libre pour contourner cet obstacle et rejoindre l'arrêt, j'embarque les voyageurs, et toc-toc sur ma vitre gauche c'est un agent de police qui me reproche ma manoeuvre, je lui explique la situation et montre l'automobiliste fautif en lui demandant de verbaliser car il bloque les transports en commun, sa réponse fut nette si je dois verbaliser c'est vous que je vais noter, car vous devez faire attention, moi je suis resté calme et poli, même souriant et cela ne lui a pas plus car il me demande pourquoi vous souriez ? Donc la prochaine fois, je resterai bloqué, je me demande toujours pourquoi il n'a pas fait bouger l'automobiliste pour dégager le passage ? Arrivé du côté de la place Royale et jusqu'à la Bourse des encombrements qui me vaudront un demi-tour à mon retour vers faubourg car j'avais 20 minutes de retard, nous étions trois 95 à rouler l'un derrière l'autre et à "Germoir" alors que j'étais en troisième position monte un individu environ 50 ans me dit d'un ton désagréable, vous trouvez cela normal trois 95 ? Moi d'un ton agréable, je répond non c'est mieux lorsqu'il n y en a pas du tout. Cela faisait à peine une heure trente que j'avais repris le boulot et je voulais déjà être ailleurs et loin surtout. N'ayant pas le choix, je me suis contenté d'entendre un tel me dire, j'ai oublié mon abonnement, et de lui rappelé la règle c'est à dire acheter un ticket et de l'entendre râler sur le prix demandé ou un jeune couple à la Place Royale vers faubourg me demandant l'arrêt alors que je me trouvais déjà devant la cour des comptes, bon prince je m'arrête et j'attend qu'ils se présentent à la porte avant, ils passent sans rien montrer, bien sûr ! Je les interpellent et voilà qu'ils me proposent un billet de 100€ ! Ils partiront à pinces. Non rien n'a changé !
trava010

Ciao, ciao !

Commentaires

Un seul mot me viens pour le flic... ... connard !

Écrit par : DédéSTIB | 16/02/2007

Je dirais même plus... ... gros connard !

Écrit par : SID | 16/02/2007

Les commentaires sont fermés.