04/05/2007

AGRESSION A DELTA ! (TEMOIGNAGE)

Bonjour à tous !

Daniel F., 48 ans, est allongé dans ce lit aux soins intensifs de l'hôpital Saint-Luc. Sa vie ne tient qu'à un fil... enfin, il faudrait plutôt dire deux tubes qui lui apportent l'oxygène. "Si on les enlève, il meurt. Vous vous rendez compte !", s'insurge Michel, le frère de Daniel. "Les auteurs de l'agression de mon frère ont été arrêtés, j'en suis heureux. Ce que j'ai envie de leur dire ? Pourquoi... Dites-moi pourquoi vous avez tabassé mon frère comme ça ?" La réponse est hélas simple : pour rien.

Vendredi vers 23 h 40, Daniel rentrait chez lui à Watermael-Boitsfort. "Il a pris le métro à Woluwe, direction Mérode. Là, il a changé de rame pour se rendre vers Hermann-Debroux, sa destination", poursuit son frère, sous le choc. "J'ai refait son itinéraire. Il est sorti une station plus tôt que prévu. À mon avis, il a vu ces jeunes entrer, il a compris qu'il allait être agressé. Il a voulu leur échapper."

Ce fut tout le contraire. Un échange de mots a eu lieu dans le métro. Daniel, prudent, a tenté de partir. Hélas, ses assaillants âgés de 18 ans, qui étaient ivres !, sont sortis en même temps que lui. Daniel fut frappé une première fois. "Les caméras de surveillance ont tout filmé. Ils sont revenus quelques instants plus tard, ils lui ont sauté dessus et l'ont tabassé." Les images qui nous ont été décrites sont horribles.

On y voit clairement le trio, Nicolas, 18 ans, Jérémy, 18 ans, et un autre Nicolas, 18 ans, tabasser froidement Daniel. "Ils ont sauté sur sa tête à pieds joints, ils ont donné des coups de pied sur tout le corps, après avoir fait des prises de catch. Ils l'ont traîné par terre alors qu'il était inconscient." Et puis, les trois crapules et leurs deux complices spectateurs, dont Manoe, 18 ans, sont partis.

Le corps inanimé de Daniel a été retrouvé. "Les secours ne savaient pas qui c'était puisqu'il n'avait plus son portefeuille." Un des malfrats avait profité du tabassage pour le lui dérober. "Un des nettoyeurs du métro a trouvé sa carte d'identité dans une poubelle. Il l'a déposée chez son supérieur. C'est comme ça que le lien a été fait." Daniel avait le visage tuméfié par les coups. "Il était méconnaissable. Sa fille a été appelée pour le reconnaître aux urgences. C'était atroce."

Daniel était la joie de vivre. "Il était électricien, il a travaillé sur le cortège de l'Ommegang." Betty, sa belle-soeur, a les larmes aux yeux en touchant son visage inanimé. Elle tente de lui soulever les paupières pour le réveiller. En vain. Daniel ne bouge pas. Même pas un clignement d'yeux. "Il aimait tellement aider les autres. Il aimait l'art, la culture. Comme il avait un problème aux genoux, il ne savait plus voyager. Il louait les DVD sur les musées et se les regardait à la maison."

Les trois agresseurs, deux Nicolas et Jérémy, ont été placés sous mandat d'arrêt pour tentative de meurtre. Manoe pour non-assistance à personne en danger. "Je voudrais qu'ils viennent ici, aux soins intensifs, et qu'ils voient ce qu'ils ont fait", chuchote Betty au pied du lit. "Qu'ils prennent soin de lui. Qu'ils le lavent comme sont obligés de le faire les infirmiers."

Cela ne sera hélas pas le cas. "Ils sont en prison, ils sont majeurs, ils seront jugés, c'est déjà ça", soupirent Michel et Betty, qui croisent les doigts pour que Daniel s'accroche.

Courage aux proches et à la famille de Daniel !

Ciao, ciao !

Commentaires

C'est degeulasse Y en a marre des petite crapule qui font chier les gens honnetes on est plus en securité dans la ville
C'est encore des etrangers........... Heu ben non
Nicolas, Jérémy oups désolé je parlais comme Cacal voyez qui a pas qu'eux ;-))))))))))))))))))))))))
A+ les TDC

Écrit par : eric(delta) | 04/05/2007

Tiens... tiens... Nicolas, jérémy, ce sont des prénoms bien de chez nous, je dis ça car j'avais déjà lu des propos raciste un peu partout.

Peu importe la couleur... Pour moi c'est de la m... qui ne mérite pas de vivre.

Je souhaite vraiment beaucoup de courage à la famille.

Écrit par : SID | 05/05/2007

JUSTICE Nos prisons débordent de crétins, de voyous...
Nous devons penser à réeinstaurer la peine de mort !

Écrit par : SCHMITZ | 23/05/2008

Nicolas, Jérémy... sont des prénoms d'emprunt pour faire politiquement correct mais de toute façon qu'est ce que ça change comment ils s'appellent?

Écrit par : Jean | 26/05/2008

Les commentaires sont fermés.