11/06/2007

SATURDAY NIGHT !

ligne 38aligne 38b

Bonjour à tous !

Par manque de temps, entre mes différents services de ce week-end, auxquels il fallait ajouter un passage par les urnes, je n'ai pas poster ces deux derniers jours, en contre-partie vous aurez trois posts d'un coup, lol.

Samedi soir, premier jour, reprise sur la ligne 38 et remplacement à la "Gare Centrale" et sortie du métro par la rue de Loxum. Le collègue est à l'heure et me cède le bus 8564. Je fais un rapide chek-up, le rétroviseur droit ne se règle pas et la glace bouge, j'ai du me résoudre à intercaler un papier plié, afin de maintenir la glace en position. La commande des clignotants est desserrée, et le porte-monnayeur plié. Je me dirige vers la "Gare du Nord" pour y effectuer le premier de mes trois départs. J'arrive à l'arrêt "Parnasse" et se présente une "mama" Africaine avec un caddie, elle reste à l'avant et cherche un titre de transport, moi je ne bouge pas tant que ce titre ne m'est pas présenté, celà fait plus de quatre ans, qu'il est demandé aux voyageurs de préparer et présenter leurs titres de transports en montant dans le bus. Pendant sa recherche cette dame parle avec une autre dame restée à l'extérieur et qui l'accompagnait. Je ferme la porte pour qu'elle se concentre sur ce qui m'intéresse moi, son ticket ! Finalement elle me présente une carte d'identité ! Je répond que ce n'est pas sa carte d'identité que j'ai besoin mais un titre de transport valable. La dame me présente un billet de dix €. Je lui donne son ticket et le change. La dame s'en va et n'oblitère pas la carte, je l'a rappelle. Rebelotte elle ne trouve plus le ticket que je venais de lui donner, nous ne bougeons toujours pas et la grogne s'installe, ce sera une autre dame Africaine qui fouillera son sac à main à la recherche de son ticket qui sera enfin oblitéré. Trois minutes, seize secondes pour servir une personne record battu ! Au retour j'arrive place "Blyckaerts" et se présente plusieurs personnes dont un jeune Nord-Africain ou Gitan, les cheveux gominer que je connais de vue (nous le connaissons tous à Delta, si nous sommes attentifs), il circule quotidiennement entre "Trône" et "Blyckaerts". Il a toujours son gsm à l'oreille et présente son abonnement de façon nonchalante faisant semblant d'être plongé dans sa conversation téléphonique. Il me le montre tourné vers le plafond, et comme je ne suis pas d'humeur, je demande de me le montrer à moi, et je ne le lacherai plus désormais lorsqu'il se présentera dans mon bus. Bingo abonnement non valable, par contre il comprend vite car il descendra du bus et tentera sa chance avec un autre collègue, ce ne sera pas le 95 qui me suivait, car celui-ci à fermer ses portes et démarre aussitôt. Vers 22h30, je suis immobilisé avenue de Fré au carrefour de l'avenue Edith Cavell, devant le feu rouge, lorqu'une jeune fille Asiatique 23 ans vient à l'avant du bus et demande si je veux bien la laisser descendre. Patrick pourquoi tu tousses ? Vous connaissez ma réponse, je lui montre le bel arrêt, officiel récemment aménagé après le carrefour devant le shopping d'Uccle. Je démarre et elle me montre un immeuble à l'emplacement de l'ancien arrêt, et me dit j'habite là. Je fais mine de rien, nous arrivons à "Houzeau", j'immobilise le véhicule et j'attend. Je ne peux pas descendre ici ? Non par une porte arrière s'il vous plaît, elle s'en ira en râlant. Direction "Nord" à "Vleurgat", personne, je poursuis ma route et à peine franchit l'arrêt, la demande d'arrêt retenti, trop tard, la personne descendra au suivant. Mon service se terminera à 25h34 et dimanche je reprend à 12h18, sans oublier d'aller voter, voilà la raison de mon retard. J'ai faillit ne pas me rendre dans l'isoloir et payer une amende de 25 €, car être obligé de participer à cette grande supercherie organisée que sont les élections en Belgique ne m'intéresse pas. J'aurai parcouru 96 km.

Ciao, ciao !

Les commentaires sont fermés.