01/11/2007

DEFLAGRATION A BRUXELLES !

Bonjour à tous !

Hier, peu après 11 heures nous avons tous entendu cette déflagration à Bruxelles, voici l'explication !

Deux F-16 passent le mur du son au sud de Bruxelles

BEAUVECHAIN 03.09.2006. 008 (Small)
 
BEAUVECHAIN 03.09.2006. 007 (Small)

Deux chasseurs F-16 ont franchi le mur du son au-dessus du sud de la Région bruxelloise, ce mercredi matin, vers 11h00, lors d'une manoeuvre d'interception d'un avion de ligne civil avec lequel le contact radio avait été perdu, a annoncé le ministère de la Défense, qui a présenté ses excuses à la population pour les désagréments causés.
Circonstances particulières
"Le mur du son a été franchi exceptionnellement au-dessus de Bruxelles (Uccle) et d'Hoeilaart. Il s'agit donc de circonstances particulières", a indiqué le ministère dans un communiqué. Ces deux chasseurs, provenant du 2e wing tactique de Florennes, étaient en vol après un décollage d'alerte d'exercice ("Tango Scramble" en jargon aéronautique) quand ils ont été déroutés pour tenter d'établir un contact visuel avec l'avion civil afin de l'identifier et d'éventuellement l'intercepter, a précisé un haut responsable du ministère.
Avion américain
L'appareil, appartenant à la compagnie aérienne américaine Delta Airlines, reliait Stuttgart (Allemagne) à Atlanta (Géorgie, sud-est des Etats-Unis). Il avait perdu le contact radio avec les autorités belges de contrôle aérien. La Défense a dès lors, suivant les procédures en vigueur, envoyé deux F-16 qui étaient en vol à la rencontre de cet appareil. Mais il avait entre-temps quitté l'espace aérien belge et le contact radio avait pu être établi avec les autorités britanniques.
Jusqu'en Brabant wallon
C'est au cours de cette manoeuvre d'interception que le mur du son a été franchi exceptionnellement au-dessus de Bruxelles (Uccle) et d'Hoeilaart - ce qui est habituellement interdit. "Il s'agit donc de circonstances particulières. La Défense présente ses excuses à la population pour les éventuels désagréments causés", conclut le communiqué. La déflagration due au "bang" sonique a été entendue dans certains quartiers de la capitale. Les pompiers ont reçu de nombreux appels, y compris dans les régions de Braine-l'Alleud et de Nivelles, en Brabant wallon. Un spécialiste a expliqué qu'en raison de la "géométrie" de cette interception, les pilotes des deux F-16 n'ont pas eu d'autre choix que de franchir le mur du son malgré la proximité de Bruxelles.
Importance post-11 septembre
La composante aérienne de l'armée maintient en permanence deux F-16 armés en alerte pour faire face à de tels incidents, avec une tournante assurée par les bases aériennes de Florennes et de Kleine-Brogel. Dans tous les pays de l'OTAN, la "police de l'air" est (re)devenue importante après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, commis avec des avions de ligne. En Belgique, c'est le ministre de la Défense qui devrait prendre la décision d'abattre un avion de ligne détourné, selon la procédure appelée "Renegade". (belga)

Un double bang qui a provoqué l'émoi

Le passage du mur du son par deux chasseurs F-16 a provoqué l'émoi de nombreux habitants de la Région bruxelloise, dont beaucoup ont cru à une explosion de gaz, ont indiqué des témoins.
Le double "bang" -certaines personnes ont même fait état d'un troisième, qui pourrait être un "écho", selon un porte-parole militaire- a été entendu dans plusieurs communes, y compris du nord de l'agglomération, comme à Jette et dans les environs du port de Bruxelles. A Uccle, le commissariat de police a indiqué avoir reçu plusieurs coups de téléphone de personnes se demandant quelle pouvait être la cause de cette déflagration. La société de distribution de gaz Sibelga a également reçu plusieurs appels signalant une explosion de gaz à proximité de l'endroit où se trouvaient les différents interlocuteurs. Mais renseignements pris auprès des pompiers, aucune explosion due au gaz n'a évidemment été constatée.
Selon le ministère de la Défense, deux chasseurs F-16 ont franchi le mur du son au-dessus du sud de la Région bruxelloise, ce mercredi matin, vers 11h00, lors d'une manoeuvre d'interception d'un avion de ligne civil avec lequel le contact radio avait été perdu. "Le mur du son a été franchi exceptionnellement au-dessus de Bruxelles (Uccle) et d'Hoeilaart. Il s'agit donc de circonstances particulières", a indiqué le ministère dans un communiqué. La Défense présente ses excuses à la population pour les éventuels désagréments causés", conclut le texte. (belga)

Ciao, ciao !

Commentaires

Tu vois... ... mon Patrick, nous sommes bien protégé et je suis bien fière.

J'ai un ami d'enfance pilote et instructeur sur F-16 (maintenant retraité) Ce sont des supers hommes.

Écrit par : SID | 01/11/2007

Superbes photos que tu as mis là. Waouw je suis impressionnée. On dirait des photos prises à Beauvechain? Mais quelle énergie médiatique dépensée pour un simple bang. Ca prouve à quel point les gens sont obsédés par les explosions de gaz et le terrorisme. Bon week end.

Écrit par : Marie-Claire | 02/11/2007

Les commentaires sont fermés.