22/11/2007

ORANGE MECANIQUE A DELTA !

Bonjour à tous !

Orange mécanique à la station Delta !

 

delta1

Un quadragénaire passé à tabac sans raison. La vie de la victime est gâchée. Les auteurs sont devant le tribunal de BRUXELLES. Une scène horrible. Durant près de cinq minutes, le tribunal a revécu l'horrible passage à tabac dont a été victime un homme âgé aujourd'hui de 49 ans.

Dans le plus pur style Orange mécanique, les agresseurs ont tabassé sans raison un homme circulant dans les couloirs de la station de métro. Une caméra de surveillance a filmé toute la scène.

Les jeunes étaient déchaînés. Ils avaient bu de l'alcool. De la vodka. Une bouteille chacun, selon leurs dires. Ils avaient fait la fête à Uccle. L'alcool coulait à flots. Puis, ils ont décidé de quitter les lieux pour se rendre à Boitsfort, où se tenait une soirée dansante.

Pour s'y rendre, les jeunes passent par la station de métro Delta. C'est là qu'ils croisent la victime. Une légère altercation survient entre le quadragénaire et l'un des membres de la bande.

Ils ont sauté à pieds joints sur son thorax

Puis, tout bascule. Les jeunes - trois sur quatre - tabassent la victime. Le dernier est tétanisé. Il ne bouge pas, il ne frappe pas mais ne vient pas non plus au secours de la victime.

Des coups de pied. Des coups de poing. Sur tout le corps. La victime est projetée à plusieurs reprises contre les murs, la tête la première. Les chocs sont d'une rare violence. La victime s'effondre sur le sol. Elle ne bouge plus. Le malheureux parvient simplement à faire un mouvement de la tête, au moment où les agresseurs multiplient les coups de pied dans les parties génitales de la victime.

Alors que la bande s'éloignait, elle s'aperçoit soudain que l'homme bouge encore. Les tortionnaires font demi-tour. Tour à tour, ils sautent à pieds joints sur le thorax du quadragénaire. Ils l'abandonnent pour mort.

La victime finira ses jours dans un home

Ce sont des passants qui découvrent le malheureux, inanimé, et qui font appel aux secours.

La caméra de surveillance permet d'identifier les auteurs. Un policier reconnaît l'un d'eux, déjà poursuivi et condamné devant le tribunal de la jeunesse pour le viol d'une mineure.

Les trois agresseurs sont âgés de 19 ans. Hier, devant le tribunal correctionnel, la procureur Nathalie Franco a requis 8 ans de prison contre deux prévenus, 7 ans contre le troisième et une peine d'un an de prison ferme contre le quatrième pour non-assistance à personne en danger.

Aujourd'hui, la victime ne peut plus marcher, a perdu la mémoire et cherche un home pour terminer ses jours. Le quadragénaire n'a qu'une fille. Son avocat, Me Patrick Holvoet, a bien plaidé. Pour éviter les frais d'honoraires à son client, l'avocat a expliqué qu'il n'assisterait pas aux plaidoiries de la défense...

Rappel cette agression avait été fimée par les caméras de surveillance du métro et avait déjà fait l'objet de plusieurs posts sur ce blog, celà se passait le 27 avril dernier. (On sait maintenant contrairement à ce qui est dit dans ce reportage que ce monsieur, ne fait pas partie du personnel de la "STIB".)

Ce qui me révolte ce sont les peines ridicules qui vont être infligées à ces salopards !

Ciao, ciao !

Commentaires

PEINES RIDICULES Tout à fait d'accord avec vous concernant les peines légères données à ces crapules. De plus il est fort probable qu'ils ne purgeront que la moitié de leur peine et bénéficieront d'une remise en liberté conditionnelle pour "bonne conduite" !!! Mais la victime elle sera marquée à jamais... Pour moi, il n'y a plus de justice dans ce foutu pays.
Bonne continuation à vous.
Erik S.

Écrit par : Erik S. | 23/11/2007

Oui... ... Et dans cette affaire il n'y a pas de doute, la scène est filmé et les suspects sont identifiés.

Je ne suis pas certain que plus d'années de prison soit la solution et en plus cela nous coute chère.

Je suis pour une solution plus radical.

Bon WK

Écrit par : SID | 23/11/2007

Les commentaires sont fermés.