07/01/2008

REPRISE !

7195
Bonjour à tous !
Samedi 05 janvier 2008. L. 71, 16h19-17h56 et L. 95, 18h34-24h30 (8h11). Bus 8848, 16 km. Bus 8840, 74 km.
Reprise ce samedi, le week-end n'est déjà qu'un lointain souvenir et je n'ai pas trop envie en cause ces satanées lignes (71 et 95) avec la montée à l'avant après 20 heures, alors que nous sommes aux commandes de bus articulés et rien n'a changé en 2008, toujours pas d'accompagnements et aucuns contrôles renforcés sur ces lignes. Quant à moi, j'ai toujours autant envie de clouer au pilori celui qui nous a imposé ce système. Je commence le service à "Delta" pour faire un aller-retour sur la ligne 71. Le bus 8848, a les rétros électriques hors service, le siège conducteur n'arrête pas de rebondir sur les bosses et le volant devra être maintenu vers la droite. J'arrive à "Fernand Cocq" et bien sûr comme tous les samedis, il y a des encombrements, j'arriverai à "De Brouckère" avec 7 minutes de retard. Je ferai un départ immédiat et je file toutes voiles dehors vers "Delta" où j'arriverai à l'heure !
"Fernand Cocq".
STIB (photo) 05.01.2008. 001 (Small)

Il me reste maintenant à rejoindre le "Cimetière d'Ixelles" à 18h42 pour quatre longs voyages sur la ligne 95, dont trois après 20 heures. Je ferai le service à ma façon et je n'ai rien à signaler.
Rue Henri Maus.
STIB (photo) 05.01.2008. 002 (Small)

Concernant cette photo, je me pose des questions. Nous sommes peu après 19 heures et comme chacun a pu l'apprendre via les médias, Bruxelles connait depuis deux semaines environs une alerte terroriste en phase maximum ! Dès lors, je me pose la question suivante, comment se fait-il qu'un automobiliste peut abandonner son véhicule pendant environs 20 minutes en plein centre ville, sur un terminus de bus, le long de la Bourse (a gauche sur la photo) et devant une taverne célèbre à Bruxelles ( Le Falstaff à droite sur la photo) on peut aussi voir qu'il y a de nombreux piétons et que quelques instants auparavant étaient passés à cet endroit trois policiers en chasuble fluo, qui papotaient entre-eux en marchant sur le trottoir en ne faisant attention à rien, leurs seules préoccupations arpenter les rues du centre pour tuer le temps (Sans mauvais jeux de mots). Dès lors, je voudrais trouver une explication à la notion d'alerte terroriste. D'autant plus qu'on nous annonce régulièrement que le dispositif de sécurité est maintenu. Quel dispositif ? Autant placer des "Playmobiles" géants habillés en uniforme de policiers à différents carrefours ! Pour finir avec la fin des "Plaisirs d'hiver", c'est le retour des taxis sur nos emplacements à la rue Henri Maus et à la rue Plattesteen en soirée.
Ciao, ciao !

Les commentaires sont fermés.