31/01/2008

FIN DE SERVICE GÂCHEE !

60

Bonjour à tous !

Mercredi 30 janvier 2008. L.60, 17h12-25h43 (8h31). Bus 8172, 95 km.

Je prend le métro en compagnie de Christophe à 17h13 à "Delta", lui se rend "Gare Centrale" et moi à "Schuman" pour un méga-long service sur la ligne 60. Je remplace le collègue qui est arrivé à l'heure et je quitte immédiatement "Schuman" pour "Ambiorix" où je m'installerai définitivement.

"Ambiorix".

STIB (photo) 30.01.2008. 001 (Small)

 

STIB (photo) 30.01.2008. 002 (Small)

Mon premier trajet en direction de "Calevoet" et malgré l'heure de pointe n'a posé aucuns problèmes, si ce n'est bien sûr les alentours de la place Flagey et la fameuse chaussée de Vleurgat où rien ne change. Le trajet retour a faillit se terminer précisément dans la chaussée de Vleurgat, car on a frôlé le service bloqué à trois bus. Il faut dire que la tentation de bloquer une fois pour toute cette chaussée est de plus en plus forte auprès des conducteurs de "Delta", puisque nous ne sommes pas entendu et que les difficultés d'y circuler sont bien réelles. Lors de mon break à "Ambiorix" j'ai lancé un appel auprès du régulateur pour signaler les difficultés de passage, le dialogue était courtois et il a promis de prévenir la police d'Ixelles, il était 19h49. Je vous rassure, rien n'a bougé de la soirée.

00h08, je me dégourdis les jambes à "Ambiorix" avant d'effectuer mon dernier départ en direction d'Uccle.

STIB (photo) 30.01.2008. 003 (Small)

 

STIB (photo) 30.01.2008. 004 (Small)

Et alors que la soirée avait été calme, subitement ma fin de service sera gâchée à hauteur de l'arrêt "Washington" rue Américaine à 00h24. Je m'arrête pour embarquer deux jeunes d'environs 17-18 ans et la manière dont un me regarde lorsque j'immobilise le bus à leurs hauteurs, j'ai déjà compris (mon sixième sens ou tout simplement l'expérience). Ils sont Belges, je précise. Le premier montre son abo et le deuxième celui qui me regardait, montre une carte client et me dit d'emblée, j'ai pas ma carte d'abonnement. Moi j'ai déjà un ticket d'un voyage en main que je lui propose. Il cherche de la monnaie, il parvient à trouver 1,50€ et un chèque repas ! Je remets mon ticket en place et lui indique la sortie. Il commence alors le baratin : "Qu'est-ce vous avez à y gagner, ce n'est que pour trois arrêts, il fait froid". Je lui demande sa nationalité, car il avait un accent Français. Il me répond :"Je suis Espagnol (?) Je répond : "En Espagne les transports ne sont pas gratuit, ici non plus !". Je demande alors à son copain, s'il peut payer et il me donne un billet de 10€. Je dis : "Voilà vous le rembourserez plus tard". Pendant que je baisse les yeux pour prendre le ticket, il porte un coup de rage sur la vitre du poste de conduite, je suis incapable de dire si c'est un coup de poing ou de tête (Normalement la scène devrait être enregistrée sur le disque dur et permettre l'identification). La vitre vole en éclats. Des milliers de morceaux de verres, dont certains me couperont légèrement à la main et au visage. Les deux lascars ont pris la fuite en direction de la rue Américaine, rue du Mail. J'avais bien entendu depuis longtemps lancé un appel silencieux, mais j'ignorais si celui-ci avait été reçu par qui de droit. A 00h28, j'appelle la régulation bus par gsm, pas de réponse ! J'appelle ensuite le "BCO", toujours avec mon gsm, ils me répondent qu'ils ont reçu mon appel et qu'une voiture fait route. J'en profite pour demander s'il est possible d'envoyer un indice vert car j'avais deux jeunes voyageurs à bord (ils ne voyageait pas ensemble), leurs seules préoccupations étant : "Comment je vais rentrer". Un peu plus tard, nouvel appel au "BCO" à 00h38, je demande : "Si c'est une plaisanterie, car je ne suis toujours pas intercepté". 15-20 minutes après l'incident, voilà la voiture de patrouille, ils me disent, on vient de Tervuren, celà me fait une belle jambe. Ils me demandent si je veux aller à l'hôpital, car j'ai quelques égratinures à cause du verre. Je répond non. Ensuite ils me demandent si je veux porter plainte à la police. J'ai répondu non, également. Je ferai un rapport d'incident au dépôt et c'est tout. Cette procédure est à revoir à mon sens pourquoi les agents doivent-ils se déplacer dans un commissariat ? Le rapport rédigé en interne devrait suffire. Autre chose me révolte, la facilité avec laquelle la vitre du poste de conduite peut-être brisée, à main nue ! Il y a un gros problème, la vitre devrait être de type verre feuilleté, c'est un scandale. Nous ne sommes absolument pas en sécurité dans nos postes de conduite. Le hasard voulait que je poste hier dans mon sujet, une interrogation à propos des futures amendes pour incivilités et ce soir après une agression, j'attend entre 15 et 20 minutes après une patrouille, celà mérite une sérieuse mise au point.

Ma fin de service gâchée en photos !

STIB (photo) 30.01.2008. 005 (Small)

 

STIB (photo) 30.01.2008. 006 (Small)

 

STIB (photo) 30.01.2008. 007 (Small)

 

STIB (photo) 30.01.2008. 008 (Small)

 

STIB (photo) 30.01.2008. 009 (Small)

 

STIB (photo) 30.01.2008. 010 (Small)

C'est aussi un scandale de me voir dans cet état. Un chauffeur de bus !

STIB (photo) 30.01.2008. 012 (Small)

 

STIB (photo) 30.01.2008. 014 (Small)

Je rassure tout le monde je ne suis pas blessé. Je souffre simplement de micros coupures à cause du verre tranchant qui a été projeté sur moi. Demain, je reprend le travail et je peux vous garantir que chez moi, les j'ai pas de ticket, j'ai pas d'argent, ce n'est que pour deux arrêts etc.. ne passeront jamais. Mieux, je suis prévu sur la ligne 38, je vais essayer de permuter et de faire du 60.

Ciao, ciao !