15/03/2008

AUSSI CALME QU'UN DIMANCHE D'AOÛT !

2236
Bonjour à tous !
Vendredi 14 mars 2008. L. 22, 36, 16h26-24h49 (8h23). Bus 8023, 104 km.

Ce vendredi étant mon dernier jour avant le week-end et ayant enfin une nuit, je decide de faire mes courses afin d'eliminer déjà cette corvée, car le samedi j'évite ce genre d'activité. En rentrant dans le magasin vers 10h30, je comprendrai ma douleur, tant il y 'avait du monde, à 11h10 je faisais la file à la caisse à 11h35 j'étais enfin libéré et retrouvais le sourire, çà c'est fait ! Le soir direction non pas "Schuman", pour cause de sommet Européen, mais bien "Mérode" afin de remplacer mon collègue sur la ligne 22. Je m'attendais à quelques difficultés de circulation, pas du tout il faisait aussi calme qu'un dimanche au mois d'Août ! Au niveau voyageurs pareil, peu de monde. Une anecdote à l'arrêt "Nerviens" vers "Motgomery" à 17h58 monte un jeune homme Nord-Africain, il détourne mon attention en me demandant si je passe par "Mérode", où d'autre puis-je passer alors que je me trouve avenue des Nerviens ? Je distingue tout de même son abonnement, 2007 ! J'ai laissé couler, si la "STIB" refuse de voir la réalité et de mettre en place un vrai plan anti-fraude, (où sont les contrôles ?) et si elle est satisfaite, puisque la fraude selon elle atteint à peine 4% ! Evidemment si les rares contrôles bus se font en fin de ligne avec des véhicules vide, moi je ne joue plus.

Terminus, rue de Trêves.

STIB (photo) 14.03.2008. 001 (Small)

 

STIB (photo) 14.03.2008. 004 (Small)

Terminus "Montgomery".

STIB (photo) 14.03.2008. 006 (Small)

 

STIB (photo) 14.03.2008. 005 (Small)

A 20h32 j'effectuerai le premier de mes trois départs sur la ligne 36, non pas à "Schuman", mais bien à "Maelbeek" et ce jusqu'a fin de service, rien à signaler. Ah si j'oubliais le week-end approche avec deux jours de repos bienvenu.

Je termine en recopiant, une lettre envoyée par Jean à la "Dernière Heure" et parue ce vendredi dans la rubrique courrier des lecteurs.

"Usager des transports en commun, je constate que les incivismes continuent malgré l'introduction des amendes. Comme nul n'est censé ignorer la loi, elle est supposée connue par tous (campagnes d'affichage...) et malgré tout il y a encore de petits imbéciles qui s'imaginent pouvoir passer outre (pieds sur les banquettes, crachats et j'en passe). Soit ces gens sont trop riches, soit ils s'imaginent ne pas devoir respecter les règles pour des raisons qui m'échappent. Le civisme, que toute personne civilisée devrait avoir, fait défaut chez certains individus et si payer pour manque de respect ne leur fait pas peur, remettons en activité les maisons de correction..."

Je suis d'accord avec ce courrier, car moi aussi et je suis bien placé, pour en parler, je ne peux que constater que les incivilités continuent malgré l'introduction en grande pompes des amendes possible. (Musique, personnes qui mangent ou ouvrent des canettes, pieds sur les banquettes, encore des personnes qui fument dans les stations ou véhicule etc...) Lors de la parution de ses nouvelles mesures, je m'étais interroger, qui va verbaliser ? Et c'est bien là le problème, on ne voit personne sur ce réseau pour le sécuriser.

Deux jours de congé court, mais tellement bon !

deux jours de congé

 

Ciao, ciao !

Les commentaires sont fermés.