19/03/2008

TANT BIEN QUE MAL !

60

Bonjour à tous !

Mardi 18 mars 2008. L. 60, 14h23-21h29 (7h06). Bus 8171, 75 km.

Pas de nuit pour mon deuxième jour et malgré le fait que j'ai remis jeudi dernier a mon chef de dépôt Marcel D V, une note manuscrite du médecin du travail à qui j'avais demandé une attestation écrite lors de mon passage au service médical afin d'obtenir des services de nuit avec plus de régularité et ceci dans le but d'avoir plus de repos entre deux prestations, sans grands résultats pour l'instant. Chacun peut comprendre que le travail de nuit est tout sauf un privilège, pour toutes sortes de raison mais je m'y plait. Il faut croire que lorsqu'on a 53 ans, 26 ans de carrière et que l'on prend depuis une dizaine d'années et ceci a vie des médicaments pour maintenir la tension dans les normes, ce n'est pas encore suffisant. Je me présente au dépôt et je ferai une rencontre pour le moins inattendue, notre collègue de "Jacques Brel", Yves "The Snake", c'était une première.

Yves.

STIB (photo) 18.03.2008. 007 (Small)

Je file vers "Schuman", je remplace mon collègue à 14h51 en direction d'"Ambiorix".

"Ambiorix".

STIB (photo) 18.03.2008. 001 (Small)

 

STIB (photo) 18.03.2008. 002 (Small)

 

STIB (photo) 18.03.2008. 003 (Small)

 

STIB (photo) 18.03.2008. 006 (Small)

Je suis prêt pour mon premier départ, au passage je note que le porte-boisson de ce bus est cassé et ne sera sans doute jamais remplacé. Vers 15h28 je m'engage dans la chaussée de Vleurgat, après m'être assuré que la voie était libre. Je m'arrête pour embarquer les voyageurs tant bien que mal faute d'espace, car bien entendu comme chaque jour et nuit, on peut compter une bonne centaine de véhicules en infractions. L'embarquement est terminé et je vois arriver face à moi l'idiot de la journée au volant d'un camion il descent la chaussée à allure soutenue et une fois devant moi il s'arrête, (encore heureux) nous voilà bloqués pour de bon. J'appele le régulateur et lui explique la situation : "J'envois une voiture" fut sa réponse.

Je fais mon arrêt.

STIB (photo) 18.03.2008. 014 (Small)

Tant bien que mal faute d'espace. (Je ne vois pas l'utilité de masquer les immatriculations.

STIB (photo) 18.03.2008. 011 (Small)

 

STIB (photo) 18.03.2008. 010 (Small)

L'idiot au volant de son camion.

STIB (photo) 18.03.2008. 008 (Small)

 

STIB (photo) 18.03.2008. 009 (Small)

 

STIB (photo) 18.03.2008. 013 (Small)

 

STIB (photo) 18.03.2008. 012 (Small)

Des files, des coups de klaxons, des demi-tours et des bus détournés.

STIB (photo) 18.03.2008. 015 (Small)

Treize minutes plus tard le conducteur de la Toyota Yaris que l'on voit sur une des photos le long de l'arrêt se dégage en faisant marche arrière et je peux a mon tour me glisser dans l'espace  et libre et le service sera rétabli. Je préviens le régulateur tout en précisant que je n'ai pas vu la voiture qui devait me venir en aide, sa réponse : "Il vient de loin, il faut lui laisser le temps". Je me pose dès lors ces questions, nous sommes un jour de semaine en milieu d'après-midi et nous sommes plusieurs centaines de conducteurs sur le réseau, (Bus, trams et métros) combien de gradés y'a t'il sur ce réseau pour nous venir en aide ? Combien de temps la situation maintes fois décrites sur différents blogs va t'elle encore perdurer chaussée de Vleurgat ?Le régulateur me précise également qu'il me rappelera plus tard pour la remise à l'heure. Désolé Guy mais j'attend toujours cette remise à l'heure, celà fait deux fois que tu me fais le coup et je peux l'écrire il n'y aura pas de troisième ! Mon arrivée à "Calevoet" se soldera par un retard de 15 minutes, j'avais huit minutes de pause, envolés. Je fais le départ suivant avec 8 minutes de retard, j'arrive à l'arrêt "Brunard" montent une dame la quarantaine avec deux enfants, elle me montre son abonnement, mais le ticket se trouve à l'envers dans la pochette, je lui demande de retourner le ticket ce qu'elle fait et l'abonnement est valable mais je n'ai toujours pas l'abonnement d'une des filles, je le lui demande aussi sa réponse : "Mais elle à dix ans", je répond très bien vous avez un abonnement "Junior", "Elle l'a perdu hier !", "Dans ce cas vous devrez acheter un ticket auprès du conducteur". Qu'avais-je dis et fait ? "Venez les enfants on descend, c'est la première fois que l'on me dit celà, déjà que vous n'êtes pas à l'heure, c'est à cause de çà alors ?". "Oui madame à cause des gens qui ne sont pas en ordre ou qui cherchent leurs titres de transports au lieu de le préparer à l'avance". En moi même je pensais à cause de Guy aussi qui ne m'a pas remis à l'heure et à cause de ce fichu "REB" et à causes de certains chauffeurs qui ne ferment pas les yeux sur toutes les irrégularités et pourtant j'en laisse passer de plus en plus. J'arrive à "Ambiorix" toujours en retard bien sûr (8 minutes) et une fois de plus le temps de régulation étant de 6 minutes je repars toujours en retard pour arriver à "Calevoet" où j'ai un break de 16 minutes car toujours en retard, au passage merci pour le break à "Calevoet" ! (Ils le font exprès)

Fin de service à "Delta".

STIB (photo) 18.03.2008. 004 (Small)

 

STIB (photo) 18.03.2008. 005 (Small)

Ciao, ciao !

Commentaires

Trop drole Tu m'as bien fait rire avec "l'idiot au volant du camion" Et dire que des gens de la direction lisent les blogs stibien tout les jours. Tu dénoncent, photos à l'appui des problèmes récurrents et rien ne bouge. En fait on devrait etre bloqué plus souvent. Ciao. Yves

Écrit par : Yves | 19/03/2008

Les commentaires sont fermés.