20/03/2008

PREAVIS DE GREVE A LA STIB !

Bonjour à tous !

Préavis de grève pour le 26 mars !

STIB (photo) 19.03.2008. 007 (Small)

BRUXELLES Bien que desservi, le métro a fonctionné au ralenti, hier. À environ 25 km/h. Côté bus, les 13, 14, 20, 46, 48, 49 et 78 ont, parmi d'autres, été touchés au premier chef par la grève, étendue jusqu'au terme de la journée. Selon les syndicats, 18 lignes s'en sont ainsi trouvées largement perturbées. "Une dizaine d'agents ont pris leur service... mais en restant au dépôt !", raconte un membre de la Confédération des syndicats chrétiens de Belgique. "Le dépôt d'Ixelles a aussi suivi le mouvement. Par solidarité."

Pendant ce temps, les syndicats ont gagné la direction générale de la Stib, vers 15 h, histoire de manifester leur mécontentement à Alain Flausch, l'administrateur général, à son adjoint et aux responsables des ressources humaines. "Il a promis de faire rectifier ses propos sur RTL-TVi", signale le premier délégué de la CSC, Abdelhaq Bouazza, "et nous a demandé de lui laisser le temps de se retourner. D'où une réunion fixée à 14 h, ce jeudi."

Pour mémoire, le big boss de la société de transports avait, quelques heures plus tôt, estimé le mouvement de grève "disproportionné", lui qui venait de passer un marché pour un millier de caméras destinées et aux trams et bus. Selon notre contact, Alain Flausch se serait carrément excusé de ses propos.

De discussions, les agents de la Stib allaient encore en avoir au retour au dépôt Jacques Brel. Il s'en est en effet fallu de deux-trois voix pour que la grève ne soit prolongée aujourd'hui. Finalement, les plus de 90 % de chauffeurs s'étant croisés les bras mercredi, ont interrompu leur action à minuit. "On reste très vigilant !", tempère encore Abdelhaq Bouazza. "Les moyens de la Stib sont insuffisants. Nous avons déposé un préavis de grève pour mercredi prochain. Un préavis qui prendra effet si nous n'obtenons pas satisfaction." Comprenez par là que jusqu'au mercredi 26 mars, les transports en commun rouleront normalement, à Bruxelles.

Des réunions sont prévues et la situation peu évoluer a tout moment.

Ciao, ciao !

Les commentaires sont fermés.