11/04/2008

VERSION ROCK DE LA BRABANCONNE !

Bonjour à tous !

Mélangée avec des paroles sorties du Plat Pays de Brel, elle est revisitée, bilingue, par deux étudiantes

 L'initiative émane du guitariste, Philippe, informaticien et musicien à ses heures, copain d'unif de Bernard, le batteur.

C'est lui qui, fin 2007, alors que le gouvernement s'empêtrait dans les problèmes que l'on sait, a eu l'idée de composer une chanson basée sur notre hymne national, la Brabançonne (et pas la Marseillaise...).

"Pour les couplets, je me suis basé sur les paroles du Plat Pays de Brel que j'ai modifiées. Pour le refrain, j'ai repris la Brabançonne. En fonction de ce qui se passait en Belgique alors, mon idée était de donner une version sympa et plutôt rock où l'on reconnaîtrait l'hymne national. Cette version devait être forcément bilingue."

Sur ce dernier point, pas de souci, car le groupe constitué des deux compères voici plus d'un an comptait aussi deux chanteuses issues des deux Communautés du pays : Giverny Feron, étudiante à la VUB en kiné, et Laetitia Dillien, future psychologue de l'ULB. Deux jolies voix qui chantent en parfaite... harmonie.

Et c'était bien là le but ! "En effet, nous ne sommes pas particulièrement royalistes, les paroles de la Bra bançonne sont un peu obsolètes aussi... On voulait surtout montrer qu'on pouvait monter un réel projet entre Communautés en Belgique." Le groupe, pour la petite histoire, a été baptisé BeL & G. Bel à la fois pour Belgique et Laetitia et le G de Giverny.

Le groupe d'amateurs, qui a réalisé son clip avec l'aide d'étudiants en audiovisuel, a été dépassé par les réactions après avoir posté sa vidéo sur youtube (voir le lien sur www.dhnet.be) : plus de 31.000 visions à ce stade. "Faire un CD, nous n'avons pas les moyens, alors on a juste fait ce clip. La version plaît à tout le monde, à toutes les tranches d'âge, des ados comme des sexagénaires nous ont félicités et surtout cela s'est fait dans les deux langues !"

Une petite idée du couplet : "Si bas, si plat, si gris, Si vague et si petit, Ces brumes à venir, Avec infiniment de pluie, Et puis tellement de vent, Ces arbres qui se plient, Tous ces pavés qui brillent, Mais pour combien de temps ?" Et le refrain : "Tu vivras toujours fière et belge, Dans ton invincible unité, Het woord getrouw, dat ge onbevreesd moogt spreken Voor Vorst, voor Vrijheid en voor Recht ".

La suite sera peut-être protocolaire, qui sait : le groupe a envoyé un DVD au Palais, où il a été bien réceptionné, ainsi qu'en atteste un courrier officiel. "On est prêt à aller jouer devant le Roi s'il le souhaite."

Les paroles de la Brabançonne
Si bas, si plat, si gris,
Si vague et si petit,
Ces brumes à venir,
Avec infiniment de pluie,
Et puis tellement de vent,
Ces arbres qui se plient,
Tous ces pavés qui brillent,
Mais pour combien de temps ?
Tu vivras toujours fière et belge,
Dans ton invincible unité,
Het woord getrouw, dat ge onbevreesd moogt spreken
Voor Vorst, voor Vrijheid en voor Recht.
Jij grijze vlakke land
Zo achteloos en klein
Waar zijn we in beland
Met stormen zonder eind
De bomen langs de baan
Zijn aan het land verknocht
Het doet zo edel aan
Maar hoelang duurt dat nog?
Tu vivras toujours fière et belge,
Dans ton invincible unité,
Het woord getrouw, dat ge onbevreesd moogt spreken
Voor Vorst, voor Vrijheid en voor Recht.
Si bas, si plat, si noir,
Nous reste un peu d'espoir,
Retrouver le chemin,
Dans ce pays qui est le mien.
Jij zwarte lage land
Gaat onze hoop voorbij
De weg te vinden naar een band?
Je bent toch ook van mij?
Tu vivras toujours fière et belge,
Dans ton invincible unité,
Het woord getrouw, dat ge onbevreesd moogt spreken
Voor Vorst, voor Vrijheid en voor Recht.

C'est bon c'est du belge !

Ciao, ciao !

Commentaires

tu vas pouvoir faire une miss blog patrick avec toutes ces charmantes nouvelles lectrices :)

Écrit par : thierry | 12/04/2008

Les commentaires sont fermés.