01/07/2008

CE DEVAIT ÊTRE UN JOUR FÊTE !

60

Bonjour à tous !

Dimanche 29 juin 2008. L. 60, 16h35-24h49 (8h14). Bus 8208, 112 km.

Ce dimanche aurait dût être un jour de fête, mais ni Tom Boonen à Knokke, ni la Mannschaft à Vienne n'ont remporter la victoire. Je me suis dirigé vers "Schuman" pour aller à la rencontre de Christophe lui aussi en service sur la ligne 60, avec une bonne demi-heure d'avance sur mon horaire. J'accompagnerai Christophe à "Ambiorix" nous y ferons quelques photos, car j'avais préparé la grosse artillerie et emmené avec moi un drapeau Allemand. Ce sera la seule fois que je le déploierai car en cours de soirée et même si je n'avais pas la connaissance du résultat, l'issue de la rencontre ne laissait planer aucun doute l' Espagne l'avait emporter. Il suffisait de voir les nombreux drapeaux jaune et or déferler en ville, au cris de "Viva Espana", bof ! Je me consolerai avec le "Tour de France" cycliste qui commence samedi prochain, mais rassurez-vous je ne ferai aucuns pronostics concernant les victoires d'étapes.

"Ambiorix".

STIB (photo) 2008 29.06.2008. 002 (Small)

Christophe.

STIB (photo) 2008 29.06.2008. 005 (Small)

Le 8208 sera mon bus pour ce dimanche. Un bus qui n'a pas encore un an, dont l'airco ne fonctionne plus, pour le reste ces quelques photos, prouvent une fois de plus que le "Workshop" n'était que de la poudre aux yeux !

STIB (photo) 2008 29.06.2008. 006 (Small)

La seule chose qui a changé, c'est la couleur du "Tape".

STIB (photo) 2008 29.06.2008. 007 (Small)

La simple dépose et repose d'un élément de la garniture intérieure n'est même pas maîtrisée.

STIB (photo) 2008 29.06.2008. 010 (Small)

 

STIB (photo) 2008 29.06.2008. 009 (Small)

Là où le tournevis de "Delta" passe toute la garniture trépasse !

STIB (photo) 2008 29.06.2008. 015 (Small)

 

STIB (photo) 2008 29.06.2008. 013 (Small)

Ce rétro brisé est sans doute la conséquence d'un accrochage, mais pourquoi ne pas le remplacer ? Pas de pièces de rechange sera la réponse, mais le "Workshop" allait être une révolution et "Delta" le dépôt pilote d'un fabuleux projet mort-né !

STIB (photo) 2008 29.06.2008. 012 (Small)

En repassant par "Schuman", Christophe me dépose et je profite des dix minutes qu'ils me restent pour préparer ma feuille de route. Trois minutes après son passage en direction de "Calevoet", un jeune homme qui vient de rejoindre l'arrêt me demande si le 60 est déjà passé ? Je répond : "Oui, il y'a dèjà trois minutes". Il rétorque : "Il était en avance alors !". Moi de répondre : "Non pas du tout". Le jeune homme regardait l'horaire affiché, moi je lui montre ma feuille de route et mon heure de passage. (On y reviendra) 17h04 voilà le collègue et je file vers "Ambiorix" tout proche pour m'installer, je ne reviendrai pas sur l'état du bus. Rien à signaler pour ce premier trajet et arrivé à "Calevoet", je retrouve Christophe, nous y avions nos stationnements longue durée, que l'ont appelle aussi break. (Je me suis déjà exprimé sur le sujet, pourquoi le break à "Calevoet" en lieu et place d'"Ambiorix" où nous disposons d'un arrêt de service embarquement non-autorisé ?)

Voici un extrait du magazine d'entreprise "Au fil des lignes", qui est pour moi une source intarissable d'informations pour documenter mon blog. 

Ces propos sont ceux de Monsieur Bauduin  Auquier Directeur adjoint des Ressources humaines.

STIB (photo) 29.06.2008. 022 (Small)

Au fait ont quittés l'entreprise ces dernières semaines, Rachid, Mustapha, Jérémy, Benoit, Michaël, Johan, Christian, Linda (Haren) et j'en oublie beaucoup d'autres !

"Calevoet", Christophe à bord de son bus !

STIB (photo) 2008 29.06.2008. 011 (Small)

Je suis prêt pour mon premier départ de "Calevoet", un trajet qui sera quelque peu animé, (Voir post une nouvelle agression) j'arrive à l'arrêt "Observatoire" et monte un monsieur qui à un "MTB", il s'assied sur le premier siège à droite. (La place du mort) Rien à dire a son sujet pour l'instant. Nous arrivons, rue des Cygnes et monte un monsieur d'origine étrangère qui dans un premier temps me tourne le dos  et lorsqu'il voit que j'attend qu'il me présente un titre de transports me tend alors un billet de 50€, que je suis dans l'impossibilité de changer. Ce monsieur s'exprime en anglais et je lui fait comprendre qu'il ne voyagera pas sans ticket avec moi. Il essaye de changer son billet dans le bus en vain. (La première personne a laquelle il s'était adressé était notre monsieur monter à l'observatoire, rien à dire a son sujet pour l'instant) Le monsieur avec son billet de 50€, semble m'en vouloir et le ton devient désagréable, bon sang qu'ai-je fais ? Je refuse l'accès au bus a une personne qui n'a pas de ticket ! C'est alors qu'une dame donne 2€ au gars en question, qu'il claque sur mon pupitre, nous repartons et je vois le monsieur qui est assis à la place du mort, regarder sa montre. Nous arrivons à hauteur de la rue Belliard et voilà notre homme, celui monté à l'observatoire qui se lève et me demande : "La raison de mon retard ?". Je répond aussi sec : "Vous n'allez pas vous y mettre non plus !". Il me dit : "A cause de votre excès de zèle, je vais rater mon train". Je regarde ma planchette, j'ai exactement trois minutes de retard, et je montre ma feuille au monsieur en lui donnant mon n° d'agent et mon n° de bus, que s'il a une plainte a formuler qu'il le fasse a qui de droit. Il me donne son point de vue et moi le mien, il me donnera raison, vous faites votre travail. Je ne comprenais pas pourquoi après un parcours de plus ou moins 8 km ce monsieur se plaignait de rater son train , alors que mon retard était de trois minutes et je me remémore la remarque du jeune homme à "Schuman", "Il était en avance. A "Schuman" tout le monde descend et l' énergumène de la rue des Cygnes vient à l'avant me lancer encore quelques invectives, passons. Retour à "Calevoet" 25' minutes de stationnement, je me dirige vers les sanitaires situés à la gare toute proche (300 m) et je me fais accoster par un vieil homme : "Vous n'auriez pas 0,50 cents pour acheter une bière ?". J'ai répondu par la négative. De retour au terminus tout proche de la gare, (300 m) j'en profite pour analyser les horaires affichés, qui ne correspondent en rien a ceux de ma feuille de route et pour cause ce sont des nouveaux horaires qui n'entreront en vigueur qu'a partir du 30 juin 2008. Ce qui expliquent les mécontentements de certains qui croyaient que les chauffeurs roulaient soit en avance, soit en retard. Là le chauffeur n'est plus au centre du dispositif mais tout simplement en première ligne pour recevoir les plaintes.

"Calevoet" les horaires de dimanche en rouge, mais ceux-ci n'entrent en vigueur qu'a partir du 30 juin. Mes départs étaient, 18h14, 19h56, 21h17, 22h37 et 23h53 !

STIB (photo) 2008 29.06.2008. 017 (Small)

Place Flagey, la finale de l'Euro 2008 se déroule et tout est encore calme. De nombreuses personnes regardent la rencontre devant cette taverne équipée d'un grand écran, quant à moi j'avais demandé de pouvoir contourné la place dans l'autre sens par mesure de prudence.

STIB (photo) 2008 29.06.2008. 018 (Small)

Je termine par une interrogation. Sur le territoire d'Uccle et lorsqu'on est le propriétaitre d'une Aston Martin ou d'une Bentley Continental 4 portes, bénéficie t'on d'une immunité quasi diplomatique concernant le code de la route ?

Rue Edith Cavell, arrêt "Langeveld".

STIB (photo) 2008 29.06.2008. 019 (Small)

Place Brugmann.

STIB (photo) 2008 29.06.2008. 021 (Small)

Ciao, ciao !

Les commentaires sont fermés.