23/07/2008

HORAIRES LIGNE 36 !

3671
Bonjour à tous !
Mardi 22 juillet 2008. L. 36, 71, 16h06-24h28 (8h22). Bus 8571, 28 km et bus 8857, 64 km.
Ce mardi, changement radical de météo, 14° de plus en moins de 24 heures !
STIB (photo) 2008 22.07.2008. 007 (WinCE)

Mon service du jour débutera à "Thieffry" pour une rotation sur la ligne 36. La prise sur ligne est prévue à 16h31 en direction de "Schuman", peu avant mon remplacement je verrai passer Philippe et ceci aura une incidence sur ma rotation, car notre ami était en retard. Mais qui est Philippe se demandent les collègues ? Un indice, lorsque Philippe trouve un objet perdu dans le bus, il lui faut trois formulaires "A4" pour décrire l'objet en question. Par ex : Une ceinture, il va jusqu'a compter le nombre de trous. (Une ceinture a cinq trous, large, avec une grosse boucle, en cuir, noire etc...) Vous l'avez reconnu ? Je prend place à bord de mon bus, qui n'est une fois de plus pas équipé de valideur "Mobib". (Le "Mobib" avance à grands pas ?) et je me dirige vers "Schuman" pour le départ de 16h48. J'ai un petit soucis Philippe est toujours là ! Vous connaissez mon aversion pour le "REB", il est hors de question que je passe devant mon collègue et me taper de un, son boulot et de deux les remarques de clients qui attendent le bus depuis un certain temps, comme dirait Fernand Raynaud. C'etait une mauvaise idée de ma part, car j'allais moi-même me mettre sérieusement en retard. A hauteur de "Chant d'Oiseau", je croise un collègue qui me fait signe et me dit en rigolant :"Tu sais qui est devant toi ?". "Oui je sais". Lui aussi avait comprit.

"Général Leman".
STIB (photo) 2008 22.07.2008. 003 (Small)

"Thieffry".
STIB (photo) 2008 22.07.2008. 004 (Small)

Nous passons par "Stockel" et l'arrêt est noir de monde, la plupart de ces personnes attendent notre ami Philippe qui roule toujours en direction de "Konkel". Nous arrivons à "Konkel" et mon retard est de 11 minutes, je quitterai ce terminus avec 6 minutes de retard et toujours derrière Philippe. Je cogite et je me dis : "Si je retourne à "Schuman", en suivant mon collègue, je vais prendre 15 à 20 minutes de retard". Hors, je dois rentrer au dépôt, pour mon break et reprendre la ligne 71, pour quatre rotations. Je met mon clignotant à droite et via la rue Grand Champs je rejoins la rue Parmentier où je serai à l'heure pour mon passage rue au Bois. Je ferai d'une pierre deux coups, je suis à l'heure et je précède Philippe qui aura ainsi moins de monde. (Mais je n'en suis pas sûr) J'aurai l'honneur de voir monter dans mon bus Marylou, il fallait bien que celà arrive un jour. Marylou, la prochaine fois tu peux me parler je ne mord pas ! J'arrive à "Schuman", là aussi l'arrêt est noir de monde, j'y ai 7 minutes de stationnement et mon afficheur indique, "La Chasse". Bien sûr certains devront me demander : "Vous n'allez pas plus loin que, "La Chasse" ? ". Je complète ma feuille de route et j'entend : "Vous êtes celui de 17 ?" (18h17, pas un bonjour excusez-moi, non simplement,"Vous êtes celui de 17 ?". Je relève la tête et je répond : "Non celui de 19". La dame probablement fonctionnaire Européenne, petite blonde avec un accent dont je ne peux déceler l'origine, me dit "Sur le net, il est indiqué 17". Là en la regardant bien, bon sang mais c'est bien sûr, elle m'avait déjà fait son show de cliente, dont la moindre contrariété est un drame pour elle, son seul interlocuteur étant le chauffeur, il faut qu'elle le fasse savoir, le hic c'est que le chauffeur c'est moi et je n'ai plus la patience, tant la lassitude de faire ce boulot me gagne chaque jour de plus en plus. Je répond : "Je ne suis pas sur le net, mais dans mon bus et je pars a 19". Une autre dame assise sur un muret à hauteur de ma porte et qui observait la scène avait un sourire en me regardant qui en disait long. (Sûrement qu'elle connaissait cette dame, qui en est pas a son coup d'essais) La dame s'en va vers l'horaire et revient à la charge. "Celui de 17 il est où, alors ?". Moi : "Il est en retard, il va arriver". Elle descend du bus et tout en regardant sa montre, elle regarde aux alentours, afin de voir si ce bus arrive. Il est 19, je pars. (Ouf) Je croiserai mon ami Philippe à "La Chasse", il roule en direction de "Schuman" c'est lui le bus de 17, looolll !
Le bus de 17, vient de quitter "La Chasse" à 18h26.
STIB (photo) 2008 22.07.2008. 005 (Small)

A suivre...

Ciao, ciao !

Les commentaires sont fermés.