26/07/2008

R.S.C.A. FAN DAY ! (IV)

Bonjour à tous !

Voici deux articles parus ce samedi dans la "Dernière Heure-Les sports", tout était déjà résumé sur mon blog. Ce qui me fait penser (Humblement) que j'aurais put être un bon journaliste. (Oui je sais, avec de sérieuses lacunes en orthographe) J'aurais aimé la branche automobile, essais de véhicules de série et bien sûr le sport et la F1 en particulier. Mais ce n'est plus d'actualité à chacun son métier. En parlant de métier le "TEC Brabant Wallon" engage des chauffeurs de bus, intéressés ? Voici le lien, http://www.infotec.be/index.aspx?PageId=63301012874028621...

La vraie fête des supporters.

Anderlecht n'est pas le plus grand club du pays pour rien. La direction avait encore mis les petits plats dans les grands à l'occasion du "Fan Day".

Anderlecht reste le numéro 1 dans le paysage du ballon rond belge. Les "Mauves" rassemblent leurs supporters aux quatre coins du pays. Hier, ils étaient entre 20 et 30.000, venus d'Arlon ou d'Ostende, du Limbourg ou du Hainaut sans oublier la capitale et le Brabant. Francophones et flamands se croisaient, tous réunis sous la bannière de leur club favori. Qu'ils étaient loin les soucis de nos politiciens qui se plaisent à vouloir diviser le pays... Certains ont même poussé le bout du nez comme Pieter De Crem, le ministre de la défense nationale qui est associé à ce "Fan Day "anderlechtois depuis de longues années. Les attractions proposées par nos militaires étaient d'ailleurs particulièrement courues. On faisait la file pour monter dans le poste de pilotage du F16 stationné derrière l'une des tribunes du stade Vanden Stock, juste devant l'entrée du terrain d'entraînement ou encore pour grimper dans une nacelle accrochée à une grue avant de redescendre en "death-ride".

Mais le nombreux public était venu avant tout bien sûr pour côtoyer de près ses joueurs favoris, pour visiter les vestiaires et autres coins du stade (loges, seats ...) habituellement réservés aux VIP et pour faire un crochet par le fan-shop (la direction avait ouvert de très nombreux points de vente) afin d'acquérir la panoplie du parfait supporter avec toutes les nouveautés dont la dernière livrée des maillots 2008-2009. "Je suis venu pour la première fois avec mon fils de six ans" , expliquait Alain de Woluwé. "Nous sommes arrivés très tôt ce matin histoire de pouvoir faire le tour du stade en toute quiétude et qu'il puisse s'essayer aux différentes animations proposées (NdlR : sur la pelouse d'entraînement, les jeunes pouvaient notamment tester la vitesse de leur tir et leur adresse). Je suis subjugué par le monde et par cette superbe organisation mise sur pied."

Thierry d'Anderlecht avait lui emmené sa famille et ses amis : "Je suis un abonné de longue date. Nous ne sommes plus guère gâtés sur le plan de la qualité du jeu ces dernières années et les abonnements ne sont pas bon marché... Cette journée qui nous est réservée met un peu de beurre dans les épinards. Et nous sommes confiants pour la nouvelle saison; nous apprécions généralement le style d'Ariël Jacobs qui ne semble pas avoir peur de prendre ses responsabilités. On sent qu'il veut tenter d'offrir du spectacle aux supporters."

 

Le Fan Day anderlechtois a été une grande réussite. Boussoufa et Frutos ont été les plus acclamés

Le Fan Day , la grand-messe annuelle des supporters, avait lieu hier à Anderlecht et il a comme d'habitude récolté un énorme succès : sur l'ensemble de la journée, près de 25.000 supporters se sont rendus au Parc Astrid. Le point d'orgue de celle-ci eut lieu sur le coup de 18 h, avec la présentation de l'équipe au public du stade Constant Vanden Stock. En l'absence inédite d'un parrain (Justine Henin était prévue comme marraine, mais elle a dû se désister pour d'autres obligations), c'est Roger Vanden Stock qui fut le premier à prendre le micro. "Cette année, nous voulons le titre, la Coupe et jouer la Ligue des Champions" , lança-t-il à des supporters qui acclamèrent ses propos.

"Joyeux anniversaire, Ariël !"

Herman Van Holsbeeck, arrivé au pas de course sur la pelouse, répéta les ambitions "Mauves" avant qu'Ariël Jacobs ne soit mis à l'honneur. L'entraîneur anderlechtois, que son président aimerait "garder pendant dix ans" , fêtait en effet son 55e anniversaire hier. Le stade le lui souhaita en choeur. Le reste du staff fut alors présenté et Besnik Hasi profita de l'occasion pour confier qu'il avait l'impression "d'être revenu à la maison".

Survint ensuite ce que tout le public attendait : les joueurs. Les anciens eurent la primeur. À l'applaudimètre, Boussoufa et Frutos l'emportèrent haut la main, mais Gillet et... Wasilewski furent aussi parmi les plus acclamés. Lucas Biglia, qui a perdu son père la semaine dernière, semblait lui très ému.

Un air de Real Madrid

La présentation se termina avec l'arrivée des joueurs transférés. "C'est beau de voir tant de monde, je suis très honoré", confiait Arnold Kruiswijk.

L'accueil pour Rnic et Suarez fut plutôt discret. Tout le contraire de Losada, déjà très apprécié des supporters, tout comme Kanu.

Dans leur nouveau maillot blanc, qu'ils porteront en Coupe d'Europe et à l'extérieur en championnat, les Anderlechtois avaient de petits airs de joueurs du Real Madrid.

La journée se clôtura avec un lancer de ballons dédicacés par les joueurs. Cest à ce moment-là que les fans mauves devinrent les plus euphoriques...

Allons les Mauves et Blancs.

Ciao, ciao !

Commentaires

Je n'ai pas vu l'article dans le journal mais une chose est sûre, ce n'est pas moi sur la photo étant donné que je ne suis pas allé à cet évènement ;)

Écrit par : Marylou | 28/07/2008

Les commentaires sont fermés.