09/08/2008

RECONCILIATION !

Bonjour à tous !

Vendredi 08 août 2008. Réserve 17h00-25h00 (8h00)

Soirée on ne peut plus tranquille pour moi ce soir, en effet j'étais réserve de nuit et pour une fois pas de service ouvert ou de retardataire a remplacer au pied levé. Celà m'a permit de règler un petit différent avec Greg, qui ne partageait pas mon point de vue concernant l'accident de la rue du Luxembourg et celà s'était traduit par un échange peu cordial de commentaires sur mon blog. (Je les aient supprimés) Nous sommes réconciliès, c'est le principal. Je ne suis pas resté inactif pour autant, car Freddy (Guichet) m'avait demander de le retrouver vers 17h30, pour reprendre un bus de la ligne 71 à 17h46 et de terminer ce service à 19h18, soit une seule rotation. Peu avant 17h30 précisément le ciel se déchaînait au-dessus de "Delta", sous forme d'une averse orageuse, qui s'est heureusement arrêtée peu avant le remplacement sur ligne ce qui m'a permit d'y arriver sec. Je remplace J-P de Chapelle-Lez-Herlaimont, qui fait d'emblée allusion au FC Veeweyde en me voyant arriver, je n'ai toujours pas compris ce qu'il me voulait !

Bus 8857, 16 km.

STIB (photo) 2008 08.08.2008. 001 (Small)

 

STIB (photo) 2008 08.08.2008. 002 (Small)

L'averse est passée !

STIB (photo) 2008 08.08.2008. 003 (Small)

 

STIB (photo) 2008 08.08.2008. 005 (Small)

Rein à signaler durant mon aller-retour, trafic fluide et voyageurs pas trop nombreux, la période allant du 15 juillet au 15 août est inconstestablement une des plus calme de l'année.

Terminus "De Brouckère". Encore une illustration qu'à Bruxelles tout est possible. Remonter un sens interdit, s'engager sur un site propre réservé aux transports en commun et s'immobiliser sur un terminus !

STIB (photo) 2008 08.08.2008. 006 (Small)

Retour au dépôt où je terminerai ma nuit, je n'y serai jamais seul, car de nombreux collègues s'y trouvaient principalement pour assurer les lignes "Noctis" et je n'ai pas vu le temps passer.

Petit rappel :

QU'EST CE QU'UN BLOG ?

Un blog est un journal personnel qu'on décide de publier sur Internet. Il se lit comme un feuilleton : à chaque jour son épisode. Pas de "monde virtuel" : c'est le calendrier de la vraie vie, sans langue de bois, sans tabous. Pas besoin d'être écrivain ou journaliste : il suffit juste d'avoir envie de tenir un journal pour parler de vous, de vos sentiments, de la vie comme elle passe ! La popularité du blog est née de sa simplicité : chacun écrit son histoire à son rythme et à sa manière. (Je ne fait rien d'autre, je crois mon point de vue où la façon dont je l'exprime ne sont pas toujours compris. Patrick)

Ciao, ciao !

Commentaires

Quelles nouvelles Salut Patrick.
Je m'inquiète. Te remets-tu de la Super Coupe ?
;-)

@+

Écrit par : Patrick | 10/08/2008

Les commentaires sont fermés.