06/10/2008

EMPORTE PAR LA FOULE !

71

Bonjour à tous !

Samedi 04 octobre 2008. L. 71, 18h07-24h42 (7h00). Bus 8856, 16 km et bus 8855, 48 km.

Voilà ma première série de quatre jours qui touche a sa fin, encore cette soirée à terminer et je serai en week-end. Un week-end que je prolongerai par une journée de congé, programmée mardi prochain. La raison en est que je dois me rendre à Haren entre 14h30 et 17h00, une petite réception y est organisée, afin de remettre aux agents qui fêterons leurs 25 années de carrière, la fameuse montre. Pour ma part j'en suis déja a 26 années et six mois, lol. Après cette réception, j'aurais dût normalement effectuer mon service de nuit, voilà la raison de ma demande de congé, si elle avait été refusée, je ne me serais pas déplacé à Haren. Venons en au service de ce samedi, la ligne 71 en d'autres circonstances j'aurais mis tout en oeuvre, pour permuter avec un collègue, mais pas cette fois, j'ai autre chose en tête. Je me rend au terminus en attente de mon collègue, qui arrivera avec un retard de cinq minutes, ce qui est raisonnable pour un samedi. Dèja un moment fort, je monte dans le bus, il y a deux jeunes filles nord-africaines qui me font remarquer, qu'une d'elles a malencontreusement laissé tomber un pendantif, ce dernier s'est glissé sous une banquette et est inaccessible. Je m'installe dans mon poste de conduite et je me dirige vers le matériel roulant, afin de trouver une solution et éventuellement récupérer ce bijoux. Le temps que les différentes parties se mettent en oeuvre , les minutes s'écoulent et moi je vois mon heure de départ sonner. Le fameux bijoux n'a toujours pas été trouvé.

STIB ( photo) 2008 II 04.10.2008. 007 (Medium)

Le responsable me dit, je vais te donner un autre bus. J'ai refusé car mon départ devait se faire dans l'immédiat, par contre, comme je faisais un aller-retour avec ce premier bus et que j'étais remplacé ensuite je proposais de faire ce voyage et de rentrer ensuite au dépôt et ainsi ils pourront dépanner ces personnes, sans que moi je prenne du retard. Les filles repartiront vers la ville avec moi, en laissant leurs n° de gsm. Quant à moi malgré tout j'arriverai à "De Brouckère" avec un retard de huit minutes et le départ vers "Delta", se fera avec un retard de cinq minutes. La raison est connue depuis plus de vingt ans, les encombrements de la chaussée d'Ixelles et des temps de parcours et de régulations farfelus, mais rien ne change. (Le temps de régulation était de six minutes !!!) Au retour subitement le valideur "Mobib", s'arrête de fonctionner, il ne réagit plus. Un "Reset" était nécessaire et tout rentrait dans l'ordre. Je m'engage dans la chaussée d'Ixelles toujours encombrée, dans l'autre sens il y'aura pas moins de trois bus l'un derrière l'autre. A l'arrêt "Etangs d'Ixelles", je ferai avancer un individu, en état d'ivresse avancée et qui restait sur la plate-forme avant, en s'appuyant sur les portes avant. Mon intervention ne semblait pas lui plaire, mais il a obtempéré. J'arrive à "Delta", normalement mon remplacant aurait dût être prévenu, qu'il devait sortir avec un autre bus, et bien non il m'attendait. Nous rentrerons ensemblent dans le garage, un autre bus lui sera attribué et moi direction la fosse avec le mécano, pour la chasse au trésor. J'avais un break de 59 minutes, je resterai avec les mécaniciens avec l'espoir de pouvoir immortaliser, cette pêche miraculeuse. Bingo, la pièce est récupérée et un contact téléphonique sera prit avec la jeune fille, qui récupérera son bijou à "Fernand Cocq" lors de mon passage à 20h56. Vous l'aurez compris, c'est a moi que sera confié la périlleuse mission de restitution.

Le trésor !

STIB ( photo) 2008 II 04.10.2008. 008 (Medium)

Je remplace un deuxième collègue à 20h19 et je terminerai mon service ave le bus 8855 cette fois, pour trois rotations. Ces trois dernières rotations se font après 20h00, c'est à dire avec la montée à l'avant obligatoire et la présentation du titre de transport, mais... En effet ce soir il y'a une manifestation à Bruxelles, "La nuit blanche" et c'était la grande foule principalement des jeunes. J'ai commencé ce premier trajet vers ville, en bloquant l'ouverture des portes arrières, comme le prévoit le règlement, j'ai fait celà jusqu"a "Flagey", ensuite j'ai renoncé tout simplement, emporté par la foule, la situation devenait rapidement ingérable et ceci jusqu'a la fin de ma prestation. 20h58, "Fernand Cocq", je remet le pendantif à la jeune fille qui était accompagnée de sa maman, toutes deux habillées en tenue traditionnelle. (Djéllaba) Je ne l'avais pas reconnue, lol. Elle était très contente d'avoir récupéré son pendantif et me fera signe de la main pour me dire au revoir.

Terminus. "Beaulieu".

STIB ( photo) 2008 II 04.10.2008. 003 (Medium)

 

STIB ( photo) 2008 II 04.10.2008. 005 (Medium)

Pendant mon stationnement de 21h50 à "Beaulieu", j'ai une petite conversation avec le régulateur, car j'avais besoin d'un renseignement concernant la gratuité des bus ce soir. Je m'explique au cours de ma soirée, des dizaines de personnes me demandaient si le transport était gratuit ce soir ? En fait la gratuité concernait uniquement le réseau "Noctis" et pour l'occasion sur la plupart de ces lignes, des bus articulés seront en service. Il me demandera, "Quel est la situation sur le réseau ?". Je répondrai, "Enormément de monde". Je confirmerai ainsi les échos qu'il avait déja entendu et terminera la conversation par "Courage". Sur un ton qui me faisait penser qu'il connaissait ma situation difficile en ce moment. (Peut-être que ce régulateur lit mon blog ?) Je dois souligner la présence de nombreux policiers aux différents carrefours du centre ville et ceci afin de gérer le trafic, ce qui nous étaient d'un grand secours, sinon c'était le chaos assuré. J'effectue le départ de "De Brouckère" à 22h35, et qui je vois monter dans mon bus, rue Fossé aux loups ? Notre ami Alexandre, lui qui passe déja des "Nuits blanche" tout le long de l'année, ne pouvait ne pas en être ! Il aura dailleurs droit à une annonce "Publicadress" personnalisée, pour avoir été surprit à monter par les portes arrières. Il descendra "Gare Centrale" à peine deux arrêts en ma compagnie. Durant ce trajet, j'aurai droit à "ULB" a une scène qui n'arrive décidément qu'a moi. Une dame avec un enfant qui sont sorties de je ne sais où, et qui montent par la troisième porte... avec une table de cuisine ! Que faire, crier dessus les fairent sortir ? J'ai laissé tomber. Pour terminer un dernier fait d'armes, lors de mon dernier départ du centre ville, je me présente à l'arrêt "Assaut", j'aurais le plaisir d'accueillir Monsieur Noël Godin à bord de mon bus, mieux connu sous le pseudonyme de "L'entartreur".

STIB ( photo) 2008 II 04.10.2008. 006 (Medium)

 

 

Trois jours de congé (Small)

Ciao, ciao !

Commentaires

alors? on n'a pas droit à une belle photo de la montre :):)

Écrit par : thierry | 09/10/2008

Les commentaires sont fermés.