23/09/2008

MERCI LA JUSTICE !

Bonjour à tous !

Je ne voulais rien poster aujourd'hui, mais l'actualité en a décidé autrement !

Adam G. acquitté de meurtre, les parents de Joe "trahis".

Au terme d'un délibéré de plus de quatre heures, le jury d'assises de Bruxelles-Capitale a acquitté mardi Adam G., 19 ans, du meurtre de Joe Van Holsbeeck, un adolescent de 17 ans tué pour son lecteur MP3, le 12 avril 2006 à la gare Centrale de Bruxelles, ne le déclarant coupable que d'un vol avec violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Le verdict va à l'encontre de la décision du tribunal de la jeunesse qui, en décembre 2007, avait reconnu le comparse d'Adam G. coupable, comme auteur ou coauteur, de meurtre pour faciliter le vol. La mère de Joe parle de "trahison". 

"A Liege un autre procès fait couler beaucoup d'encre, celui de la bande Habran, je ne suis pas ce procès de près, mais voir ces truands se payer plusieurs avocats connu du barreau dont un certain, Marc Uytendaele, avocat du parti socialiste et mari de Laurette Onckelinx. (Ancienne ministre de la justice) Me font penser que notre pays, sa justice, ses institutions, son pouvoir politique, financier, ecclésiastique et autres sont bien plus pourris que l'ont ne se l'imaginent. Une fois de plus, ont ne peut que constater, que la démocratie a atteint ses limites, et que ses limites sont même largement dépassées. Le paradoxe de tout ceci, au prochain scrutin électoral, vous verrez les électeurs voter encore et toujours pour les mêmes formations politiques, comprennent qui pourra !". (Patrick)

ADAM G. 20 ANS DE RECLUSION.

La cour d'assises de Bruxelles-Capitale a condamné mardi soir Adam G. à 20 ans de réclusion pour un vol avec violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner, une peine qu'il purgera en Pologne en vertu d'une condition mise à son extradition par son pays natal.
La condamnation a été prononcée au terme d'un délibéré de plus de deux heures et en l'absence des proches de la victime, Joe Van Holsbeeck, tué à 17 ans lors du vol de son lecteur MP3, le 12 avril 2006 à la Gare Centrale de Bruxelles.
Circonstances atténuantes
La cour a épinglé l'"extrême gravité des faits", qui sont "révélateurs du mépris que l'accusé portait à l'époque à la personne humaine". Elle lui a toutefois reconnu des circonstances atténuantes, comme son jeune âge (19 ans), sa "débilité culturelle", sa personnalité angoissée et ses "regrets apparemment sincères, qui portent en eux le ferment d'une remise en question" et "l'espoir d'un amendement".
Libération conditionnelle
Le Polonais d'origine tzigane purgera sa condamnation dans son pays natal, où il avait fui, en vertu d'une condition mise à son extradition. Il pourra demander une libération conditionnelle à partir de la moitié de la peine, de laquelle il faut déduire la détention déjà effectuée (y compris en IPPJ) depuis son arrestration, le 27 avril 2006.
"Devenir un citoyen responsable"
"Nous ne savons pas combien de temps vous resterez en prison, mais mettez le temps d'épreuve imparti à oeuvrer vous-même à devenir un citoyen responsable", lui a déclaré la présidente, l'enjoignant à "prendre conscience de la gravité des faits et à se responsabiliser par rapport à ceux-ci".
Ciao, ciao !