28/07/2008

NOBIB !

95

Bonjour à tous !

Dimanche 27 juillet 2008. L.95, 18h00-24h43 (7h00). Bus 8830, 85 km.

C'est sous une chaleur lourde (30°) que j'ai repris le chemin du travail ce dimanche. Remplacement sur ligne au "Cimetière d'Ixelles"  en direction de "Wiener" à 18h19. Je monte à bord et je remarque toutes sortes de détritus dans le poste de conduite, papiers gobelets sur le tableau de bord, papiers à terre  et même une fourchette en plastique, là où l'on rend la monnaie, bienvenue à bord ! Je désire posé mes tickets, mais il n'y a pas de porte-tickets, je désire posé ma bouteille d'eau, mais il n'y a pas de porte-boissons, je descend le store avant (Pare-soleil) mais il n'y a aucuns guides et pour couronné le tout il y'a bien un valideur "Mobib", mais il ne fonctionne pas. Lorsqu'une personne veut valider, il émet un lèger "Bib" et pas de lumières verte, "Nobib" donc.

"Wiener".

STIB (photo) 2008 27.07.2008. 001 (Small)

 

STIB (photo) 2008 27.07.2008. 002 (Small)

Voici l'écran du valideur "Mobib" du bus 8830. Des inscriptions faites avec un objet pointu, sur l'écran.

STIB (photo) 2008 27.07.2008. 003 (Small)

Je me présente à la "Bourse" pour la deuxième fois et j'y ai mon break. (20' de 20h42-21h02) Le bus qui me précède vient de partir que ce présente une dame (20h46) : "Vous partez dans combien de temps ? Je viens de rater l'autre". 20h48 se présente un jeune homme d'environs 22 ans d'origine étrangère qui tient une bicyclette en main. "Monsieur je peux monter à l'arrière ?". Je répond : "Non, ce n'est pas autorisé, uniquement dans le métro". J'ai répondu clairement et posément, que croyez vous qu'il fit ? Il insiste :"Ce n'est écrit nulle part". J'ai gardé mon sang froid (30°, tout de même) et je lui ai indiqué la station, "De Brouckère" toute proche. Petit détail, il avait l'avant bras droit dans le plâtre. 20h50, un gars étranger et sale se présente a ma vitre côté rue et me demande : "Vous n'auriez pas une petite pièce, pour manger ? Il précise, 2€ ". Toujours avec un flegme que je ne me connaissais pas, je répond :"Non", il s'en ira. (Rappel, dans quelques semaines le fisc va me réclamer un supplément d'impôts de 1214,02 €, moi l'ouvrier !) 20h53, deux hommes Pakistanais (?) sont devant mon bus et mangent un cornet de glace, l'un d'eux gesticule et mime, pour me demander si je suis sur le point de démarrer, là je suis dans le rouge fini le sang froid et le flegme, je les ai ignorés. J'adore le break à la "Bourse". Troisième passage par la "Bourse" et à nouveau 20' de stationnement. (22h12-22h32) Monte une dame qui achète un ticket et me dit :"Je le pointerai lorque vous démarrez, car j'ai un long trajet à faire". Que voulez vous que j'ajoute à celà, les gens font comme ils ont envient et les règles et le conducteur... ? Il est l'heure je ferme les portes et je démarre, un homme asiatique, venant de le rue du Midi se précipite, j'ouvre les portes, il monte, pas un merci et il ne montre pas de titre de transport. J'arrive à "Luxembourg", notre gaillard se précipite cette fois vers le 38 qui me précède, mais le 38 démarre et il remonte chez moi, tout en restant à l'avant de mon bus dans l'espoir sans doute de récupérer le 38 à "Parnasse" ou à "Blijckaerts". Je parie que vous devinez la suite. (Bande de coquins) Et alors, et alors... Le 38, je ne l'ai plus jamais revu, j'y avais mis une telle mauvaise volonté que je n'ai pas pu le suivre.

N'oubliez pas de valider votre "Mobib".

STIB (photo) 2008 12.07.2008. 004 (WinCE)

En passant votre "Pass" au centre de la cible, représentée par un, O !

STIB (photo) 2008. 27.07.2008. 004 (Small)

Ciao, ciao !