24/05/2008

DEUXIEME JOUR DEJA LA GUERILLA !

6142

Bonjour à tous !

Vendredi 23 mai 2008. L. 61, 42, 13h59-21h51 (7h52). Bus 8596, 25 km et bus 8592, 56 km.

Quelle journée encore une à oublier, déjà qu'en ayant pris connaissance de mon service et en voyant que la ligne 61 figurait au programme, je ne sentais pas cette journée sous les meilleurs auspices. Heureusement ce n'étais que pour deux aller-retours. Dès mon retour de la "Gare du Nord" à 15h26 le break est programmé sur ma planchette ! J'ai pris sur ligne à 14h26 et je termine à 21h28. (Paroles, paroles, paroles) Mon deuxième voyage sera agrémenter par les sorties d'écoles et les mères de famille avec leurs buggys. Je terminerai cette première partie de service avec 5 minutes de retard. (16h53)

"Montgomery".

STIB (photo) 2008 23.05.2008. 001 (Small)

 

STIB (photo) 2008 23.05.2008. 002 (Small)

 

STIB (photo) 2008 23.05.2008. 003 (Small)

Rue du Cadran.

STIB (photo) 2008 23.05.2008. 005 (Small)

Avenue de la Brabançonne. (Place Dailly)

STIB (photo) 2008 23.05.2008. 008 (Small)

Fan de transports en commun, Hollandais.

STIB (photo) 2008 23.05.2008. 007 (Small)

Coin Boulevard Adolphe Max, Boulevard du Jardin Botanique. (Place Rogier)

STIB (photo) 2008 23.05.2008. 006 (Small)

Il me faut maintenant rejoindre "Herrmann-Debroux" pour reprendre le bus 8592 à 17h17, j'arriverai à l'heure et je m'installerai définitivement au terminus du "Transval" tout proche, si j' y arrive car monter la côte qui précède s'avère dès plus pénible, ils sont chouettes nos bus.

Boulevard du Souverain ! (17h34)

STIB (photo) 2008 23.05.2008. 015 (Small)

A 17h46 à l'arrêt "Fabry" me voilà confronté avec les 2,69 % de fraudeurs. (S'ils ne sont que 2,69 % expliquez moi comment je les retrouvent quotidiennement sur mon bus pendant mon service ?) Un jeune garçon (17 ans) veut se diriger vers l'arrêt suivant (300m) sans son abonnement qu'il prétend avoir oublié, après lui avoir expliqué comment faire il ira à pied.

Boulevard du Souverain ! (18h31 trajet suivant)

STIB (photo) 2008 23.05.2008. 016 (Small)

Un des moments fort de ma soirée à l'arrêt "Voot", cette fois et toujours les 2,69% de fraudeurs, qui décidémment ne me quittent pas. Ce sont deux jeunes Nords-Africains. (16-17 ans, dont un ne m'est pas inconnu, des petites terreurs et futurs grandes frappes, quel autre avenir pourraient t'ils avoir ?) Le premier passe avec un abo dont je ne vois que le ticket d'abonnement, le deuxième rien ! J'interviens sa réponse : "Je l'ai oublié, ce n'est que pour un arrêt". Tiens donc exactement des propos que j'ai déjà entendu de sa part. Pour la ennième fois j'explique que le trajet à un prix et que je vend des tickets, ou le choix d'aller à pied. Après quelques palabres inutiles et intimidations, le premier est dèjà descendu quant au deuxième il fait durer le plaisir et je reste surplace, finalement il descendra du bus et lorsque je quitte les lieux j'entend un fracas à l'arrière de mon bus qui avait été la cible d'un projectile. (Pierre ? Bout de bois ramassé dans le parc voisin ?) Nouveau moment fort j'appelle via "SAE" notre dispatching pour signaler les faits, rien nada pas de réponse ! je m'immobilise à l'arrêt suivant "Vellemolen" et j'appuye sur la touche urgent, rien nada pas de réponse ! Finalement c'est avec mon gsm que je relate les faits au régulateur. (Rappelez vous les promesses faites après le jet de coktail Molotov, concernant l'amélioration des communications radio ou l'installation d'un n° vert que nous pourrions utilisez en cas de problèmes, toujours des promesses. Le meilleur reste à venir puisque environ 45 minutes après les faits et voulant savoir si une voiture avait été envoyée, j'apprend que rien nada n'a été envoyé pourtant mon véhicule a reçu un projectile !) Pour ceux qui ne font pas ce métier et qui pourraient s'offusquer lorsque j'écris que j'en ai marre de ce job, car on est inévitablement ammené à côtoyer des personnes peu fréquentable et ce qui m'irrite encore plus, c'est de lire des déclarations de cadres "STIB", qui n'annoncent que du positif dans les médias, bref tout va bien.

Mon rapport. (La dernière phrase est incomplète sur la photo. Signé : "Un conducteur désabusé, 26 ans de carrière". Je vais sûrement avoir en retour un courrier rassurant où toutes les initiatives prisent pour améliorer la sécurité, les conditions de travail seront énumérées point par point et bla-bla...)

STIB (photo) 2008 23.05.2008. 012 (Small)

"Viaduc E 40".

STIB (photo) 2008 23.05.2008. 009 (Small)

Le 8592, la plate-forme avant, est-ce que tout celà est vraiment digne d'une société de transports urbain et le contrôle technique ?

STIB (photo) 2008 23.05.2008. 013 (Small)

Ma journée allait se terminer en apothéose, sous le viaduc "Herrmann-Debroux", je suis à l'arrêt et j'attend de pouvoir franchir le carrefour, voilà un collègue qui rentre au dépôt, avec le bus 8827 me croise (A vitesse bien trop élevée) et arrache mon retroviseur droit ! C'était ma fin de service je rejoindrai le "Transval" avec mon rétro complètement cassé, qui ne tenait plus que par un câble et ensuite retour au dépôt.

STIB (photo) 2008 23.05.2008. 010 (Small)

 

STIB (photo) 2008 23.05.2008. 011 (Small)

Ce soir je vais vivre un autre calvaire puisque outre la ligne 17, je permute ensuite sur la ligne 95 qui dessert le centre ville, au programme le "Jazz-marathon" du monde des encombrements des retards et des gens imbibés d'alcools ou autres substances, bonjour aux incivilités en tout genres, (Frites, Hamburgers, boissons) des véhicules en stationnement sur nos emplacements à la "Bourse", rue du Lombard etc... Tout est écris à l'avance mais rien ne change. Une fois de plus ces festivités sont prévues de longues dates mais pour nous chauffeurs aucune adaptation d'horaire ne sera prévue, ah oui c'est vrai tout va bien.

Pub !

STIB (photo) 2008 23.05.2008. 004 (Small)

PS : Je ne m'exprime pas concernant les problèmes du "TEC" Charleroi, car ce que j'ai vu (entre-autre l'état de la victime et son témoignage) me pose un problème et défendre aveuglèment un collègue sous prétexte qu'il est collègue, je ne franchis pas le pas. Mon avis il y' a faute de sa part. Ceci dit je me rappelle de l'agression très violente de  notre collègueThierry Place Bijckaerts Août 2006, qui à été relevé inanimé après les coups reçus et dans ce cas l'agresseur à été relâché après audition et pourtant il était récidiviste, là d'accord il y' a une incompréhension de ma part.

Pour suivre les 24h du Nürburgring sur le net début du streaming 14h30, départ 15h00 http://adac.24h-rennen.de  Ceux qui ont le satellite en live sur "DSF" www.dsf.de et la webcam http://nuerburgring.de/fileadmin/webcam/webcam.jpg 

Ciao, ciao !