25/04/2008

DES GENS BIZARRE !

38

Bonjour à tous !

Mercredi 23 avril 2008. L. 38 16h04-24h27 (8h23). Bus 8601, 91 km.

Retour sur cette soirée de mercredi, mon service débute à la "Gare Centrale" à 16h38 précise en direction de "Héros". Une fois à bord du bus je peux me rendre compte du savoir-faire du matériel roulant, le porte-boisson est cassé et non remplacé, le compte-tour est simplement posé sur la planche de bord et le poste de conduite ne se verrouille pas ! Je pense qu'il ne faut pas être ingénieur pour remettre ses trois avaries en état, mais je suis persuadé que si ont leurs lance ce défi, ils n' y parviendront pas. Trois anecdotes sortent du lot durant cette soirée où il faut bien le dire j'ai eu à faire à des gens bizarre. La première se produit à "Blyckaerts" à 16h53 c'est à dire tout en début de service. Je m'arrête les voyageurs qui le désirent descendent du bus et je ferme les portes. Il y 'avait un monsieur dans l'abribus qui était resté assis, quant à moi je suis immobilisé devant le feu rouge, tout à coup ce personnage se lève et veut monter dans le bus. J'ouvre, il me montre une carte d'un voyage, je lui demande de l'oblitérer, il me répond : "Je viens de l'acheter". Moi : "Oblitérer là tout de même", ce qu'il fit et alors que le feu passe au vert il me demande : "Vous passez par la gare d'Etterbeek ?". J'ouvre vite la porte et lui indique de prendre le 95, il me répond : "Cela ne fait rien j'irai par un autre chemin !". Je démarre le feu étant toujours au vert et ce monsieur va s'asseoir, alors que je descend la rue Malibran, j'entend "Monsieur, vous allez à la Chasse ?". J'ai fait celui qui n'a rien entendu, la moutarde me montant déjà au nez. La deuxième à "Longchamps", un monsieur Africain monte avec d'autres voyageurs et me demande : "Vous allez au midi ?". Je lui dit : "Non vous devez prendre le tram et je lui montre l'arrêt". Il me regarde d'un air ahuri et dit :"Vous aller où ?". Je répond : "A Uccle". Il continue : "A Uccle tout droit ?". J'ai fermé les portes et j'ai repris ma route sans plus répondre ce monsieur étant à bord se demandant ce qu'il se passait, il à demander l'arrêt in-extrémis pour descendre à "Gossart" sinon nous allions à Uccle, mais pas tout droit ! La dernière se passe à "Héros" il ne me reste que quatre minutes de stationnement lorsque j'arrive surplace et je m'immobilise en tête d'arrêt. Il y 'a un monsieur qui  fait les cent pas à quelques mètres devant moi. C'est mon heure de départ je ferme les portes et je cale mon départ sur la phase verte du feu tricolore, évidemment cet individu qui tournait en rond voulait prendre le bus et viens toquer à la porte, j'ouvre et il me dit : "Vous partez ?". Que des gens bizarre et moi je n'ai plus la patience nécessaire.

"Héros".

STIB (photo) 2008 23.04.2008. 001 (Small)

 

STIB (photo) 2008 23.04.2008. 002 (Small)

Encore un grand moment, rue Fossé aux loups !

STIB (photo) 2008 23.04.2008. 003 (Small)

Ciao, ciao !