10/03/2008

LE RALLYE BELGE EN DEUIL !

Bonjour à tous !

Le pilote Larry Cols entre la vie et la mort

Un très grave accident a marqué la séance d'essai que le champion de Belgique des rallyes Larry Cols menait lundi à proximité de Crombach, dans la région de Saint-Vith, en vue de l'East Belgian Rally, qui donnera le coup d'envoi de la saison belge le week-end prochain.
Au volant de la VW Polo Super 2000 dont il voulait peaufiner les réglages de différentiel, Cols a été victime d'une violente sortie de route qui s'est terminée contre un arbre.
Hans Goudezeune, l'ingénieur de l'équipe de René Georges qui avait pris place dans le baquet de droite de la voiture comme il le faisait régulièrement durant les tests, a été tué sur le coup. Quant au pilote, il a été évacué vers le CHU de Liège, où il aurait été plongé dans un coma artificiel. Une communication du CHU est attendue pour mardi dans la matinée.
Larry Cols devait entamer le week-end prochain à l'East Belgian Rally un nouveau chapitre de son parcours sportif puisqu'il avait été choisi par le Belgian VW Club pour succéder à Freddy Loix aux commandes de la Polo Super 2000 engagée dans toutes les manches du championnat. Une participation à un round de l'IRC (Intercontinental Rally Challenge) était également envisagée. Après une première séance d'essais au volant de sa nouvelle monture il y a quelques semaines, le pilote verviétois avait demandé à tester un autre différentiel plus adapté à son style de pilotage. C'est précisément sur ce point qu'il travaillait lorsqu'est survenu le tragique accident dont les circonstances exactes ne sont toujours pas connues.
La voiture de Cols a été victime d'une violente sortie de route qui s'est terminée contre un arbre. Les secours ont rapidement été sur place, mais n'ont pu sauver Hans Goudezeune, le fils de Gaby Goudezeune lui-même ancien rallyman de bon niveau, tué sur le coup.

Filip Goddé, copilote de Larry Cols: "L'accident s'est produit entre 14h15 et 14h30. J'avais spécialement pris un jour de congé pour prendre part à cette séance d'essais. Nous devions débuter avec une nouvelle voiture samedi et nous avions l'occasion d'apprendre à la connaître. On devait aussi prendre mes mesures pour mon baquet. Nous avons roulé une quinzaine de kilomètres avec Larry. Nous portions tous deux notre casque et notre tenue ignifuge. L'équipe devait régler un différentiel. Les mécaniciens se sont mis au travail et je suis allé dans le camion afin de rédiger mes notes pour le week-end prochain. Larry est entré un peu plus tard dans le camion pour me dire qu'il allait tester avec l'ingénieur le comportement de la voiture sur laquelle le différentiel avait été adapté. Il s'agissait juste de rouler pour voir comment réagissait la voiture. Il est parti pour rouler, et pas pour effectuer des essais, car dans ces cas-là nous portons toujours notre casque. Ce qui s'est ensuite passé, seul Larry le sait. La séance s'est déroulée en plaine, au milieu des champs. Il y avait un arbre, que la voiture a percuté pour une raison inconnue. Je n'étais pas sur place au moment de l'accident. Les secours sont arrivés rapidement. Larry a été emmené en ambulance au CHU de Liège, où il a été plongé dans un coma artificiel. Larry souffre d'une fracture ouverte du coude et aussi d'une fracture du bassin et de blessures à la tête".
Freddy Loix, qui pilotait l'année dernière la Polo que testait Larry Cols lundi: "Hans et moi avons développé la Volkswagen pour en faire ce qu'elle est maintenant: une voiture rapide, compétitive et fiable. J'ai travaillé intensément avec Hans. Il faisait partie de l'équipe de René Georges, en charge de la préparation de la voiture. C'était un jeune ingénieur motivé, qui voulait toujours en faire plus. C'est très dommage que cela arrive. C'est sans doute le destin. Je ne sais pas si on roulera ce week-end, et si je serai présent. Ecoutez, mon job, c'est de disputer des rallyes, et si on me le demande, je le ferai. Mais ce n'est pas important pour le moment. A vrai dire, ce ne sont pas les pilotes qui décideront si on roulera ou non. Hans aurait voulu savoir si ma voiture aurait pu battre la sienne, que nous avons développée ensemble. Il y aurait pensé tout le week-end".