21/02/2008

VICTOR HISSEL, MARC DUTROUX !

Bonjour à tous !

Le jeu des sept erreurs (horreurs)!

 

Victor Hissel.                                   Marc Dutroux.

dyn004_original_640_426_pjpeg_2567348_fde500e73fa9c9248e061d0bb85f12d2 (Custom) (2)         dyn004_original_355_480_pjpeg_2567348_60cdc9bc548eca753a59dd882d2f19ee (Custom)

L'avocat Victor Hissel avoue !
L'avocat liégeois Victor Hissel, qui avait défendu les familles Lejeune et Russo après la disparition des petites Julie et Melissa, a avoué détenir des images pédopornographiques.

Problèmes privés et médicaux avancés Victor Hissel était en possession d'images à caractères pornographiques, et non des actes de pédophilie, selon les quotidiens. L'avocat aurait précisé avoir utilisé sa propre carte de crédit pour télécharger des images d'enfants nus sur des sites internet payants. Il aurait aussi indiqué lors de son interrogatoire par le magistrat instructeur jeudi dernier, qu'il n'avait pas été sur ces sites par simple curiosité et n'aurait pas évoqué d'enquête parallèle qui l'y aurait conduit. Pour sa défense, il a dit connaître de nombreux problèmes d'ordre privé, voire médical.

Le Brugeois a pris 10 ans hier

La justice belge a inculpé Victor Hissel à la suite d'une vaste enquête sur la pédophilie initiée en Australie. L'opération baptisée "Koala", lancée en juillet 2006, avait conduit à l'arrestation d'un Brugeois qui avait abusé de ses deux filles, âgées de 9 et 11 ans et mis à disposition d'internautes des clichés et des films les mettant en scène. L'homme a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Bruges à dix ans de prison, dix ans de privation de ses droits et dix ans de mise à la disposition du gouvernement pour le viol de ses filles et la production de films pédopornographiques qu'il revendait.

Ciao, ciao !