01/02/2008

LIGNE 60 LE RETOUR !

60

Bonjour à tous !

Jeudi 31 janvier 2008. L. 60, 16h38-25h03 (8h25). Bus 8199, 108 km.

Avant tout, je voudrais remercier les personnes qui m'ont laissés des messages de sympathie en rapport avec ma mésaventure de la veille. Je reviens brièvement sur cet incident, car j'avais écris que la vitre avait été brisée à main nue et a y regarder de plus près, j'ai inspecté cette vitre pendant mon service de ce soir et j'en conclus que c'est impossible. Je me rappelle par contre que mon agresseur tenait en main un sachet plastique, provenant d'un night-shop de la chaussée de Vleurgat et que dans ce sachet, il y avait au moins deux cannettes, c'est plus que vraisemblablement un violent coup porté à l'aide de ce sachet qui est la cause du bris de vitre. Ce qui n'empêche que je me pose la question, pourquoi ne pas installer, des vitres en verre feuilleté ? Je maintiens que dans la configuration actuelle, nous ne disposons d'aucune protection. La parole aux syndicats, "Allo, il y a quelqu'un ? On a été coupé ! Veuillez réessayer plus tard". Quant à une intervention rapide de secours, jamais en 26 ans de carrière et chaque fois que j'ai du faire appel à une intervention, je dis bien jamais cette intervention ne s'est faite endéans des délais raisonnables. Quant aux agents du "Service de Sécurité" qui sont intervenus, je suis désolé mais ils m'ont laissé une mauvaise impression. Que sont-ils venus faire ? Démotivés ? Je suis l'emmerdeur de service ? Délai d'intervention exagéré. J'ai lu celà aussi sur le blog de Marie-Claire, il y a déjà quelques mois, idem pour moi. Conclusion dans la mesure du possible ne plus faire appel à eux, se débrouiller seul ou faire appel à la police, oui bon !

Le service du soir, la météo sur Bruxelles est très mauvaise, vents violents et fortes averses. J'ouvre une paranthèse au sujet de l'uniforme qui nous avait été présenté, comme étant agréable à porter, pratique, confortable, fier de le porter etc... (Voir au fil des lignes n° 90) Pour ma part et moins d'un an après sa mise en service, je suis déçu et pourtant je prend soin de mes affaires. Le parka ne protège en aucune manière du froid (dix minutes d'attente à l'extérieur et je suis frigorifié et pourtant l'hiver est clément), les pulls peluchent après quelques semaines, les pantalons se dégradent et ne ressemblent plus à rien en moins d'un an, il faudrait renouveller tout le pack chaque année pour ne pas ressembler à des clochards. J'aimerais avoir d'autres avis à ce sujet, car je suis peut-être trop critique ? C'est donc frigorifié que j'embarque dans le bus à "Schuman" et que je remplace mon collègue qui m'a laissé dans le froid 5 minutes de plus que prévu. Il m'annonce une déviation en cours en direction de "Calevoet" et sauf ordre du dispatching la déviation reste en place jusqu'à fin de service. De quoi sagit-il ? Le dispatching bus a décidé au pied levé de mettre en place une déviation pour les bus des lignes 38 et 60 vers faubourgs. La cause ? Les difficultés de circulations dans la chaussée de Vleurgat, stationnement sauvage et non intervention de la police d'Ixelles. La police de la zone Ixelles a été clairement mise en cause, via la radio lors d'appels  fait aux conducteurs des lignes concernées. Nous empruntons, l'avenue des Eperons d'or, le square du souvenir et la rue Vilain XIIII jusqu'au carrefour de l'avenue Louise. Itinéraire normal vers ville.

Rue Vilain XIIII, le retour des bus !

STIB (photo) 01.02.2008. 004 (Small)

Mon premier trajet vers Uccle me verra déjà confronté avec quelques incivilités, comme ce monsieur qui vient toquer à ma porte pour monter dans le bus, alors que je me trouve devant le feu rouge de la chaussée d'Etterbeek près de la place Jourdan (Même pas en rêve !). Ensuite rue Gray à l'arrêt "Natation" une jeune fille (19-21 ans) monte par l'arrière. Intervention micro de ma part, la personne vient à l'avant, elle est en ordre mais me dit : "Ce n'est qu'après 20 heures !!!". Je l'informe que la montée par l'avant après 20 heures ne concernent que les lignes 71 et 95, j'ajoute que je peux me tromper, car je ne connais pas bien mon métier". Elle s'est excusée. J'arrive à "Vleurgat", une dame me remet un gsm oublié dans le bus, (17h40) je le pose à côté de moi me disant que le propriétaire sonnera lorqu'il se rendra compte de son oubli.

STIB (photo) 01.02.2008. 008 (Small)

Ce premier trajet me verra nettement en retard à cause du mauvais temps et des files de voitures un peu partout.

STIB (photo) 01.02.2008. 005 (Small)

C'est finalement avec un retard de 22 minutes que j'arriverai à "Calevoet". La suite est connue, le départ suivant se fait bien au-delà du temps de régulation et le départ suivant à "Ambiorix" également.

Petit aperçu de la chaussée de Vleurgat vers "Ambiorix" (18h53)

STIB (photo) 01.02.2008. 006 (Small)

Deuxième départ, "Ambiorix" je suis devant le feu tricolore de rue Bélliard, encore une personne qui vient toquer à ma porte et un nouveau refus de ma part (j'ai dépassé l'arrêt le plus proche de 55 mètres !). A "Houzeau" une dame me demande : "Le trajet du 60 va de nouveau changer ?". Je répond : "Oui". Elle rétorque : "Le parcours vers Calevoet và être plus long alors ! ". Boum, on va de nouveau être confronté avec quelques mécontents à qui les changements ne profitent pas. J'arrive à "Calevoet" juste à temps pour repartir, sans retard et je file vers "Ambiorix" pour mon seul petit break de 21 minutes (il ne faut pas que je le rate celui là, sur un service de 8h25 et 108 km. Les autres poses étant anecdotiques, encore faut-il arriver à l'heure !). Place Jourdan à l'arrêt "Breydel", un couple "BCBG" (26-29 ans) me fait signe, mais ils avaient en mains chacun un énorme cornet de frites provenant de la friture voisine "Friterie Antoine" qui ne désemplit jamais. Je ne me suis même pas arrêté, pour éviter les, "Oui mais, on le fermera, on ne mange pas". Manger ou voyager, il faut choisir. Vers 20h30 (enfin) le gsm oublié sonne, à l'autre bout une jeune dame, rendez-vous sera pris pour qu'elle puisse récupérer son bien à "Vleurgat" vers 21h05. Je ne donnerai aucun détail physique de crainte de me faire traiter de dragueur. Juste un indice elle avait environ 28-30 ans et est mariée et c'est vraiment dommage, lol !  Vers 22h00, j'aurai la visite surprise de Christophe qui fera un aller-retour complet avec moi et me racontera quelques situations qu'il a vécues ces derniers temps pendant ses services, on en a bien rigolé. Je crois surtout qu'il est venu voir son papa, après sa mésaventure de la veille.

Merci Christophe.

STIB (photo) 01.02.2008. 003 (Small)

Lors de mes différents passages chaussée de Vleurgat, j'informais les voyageurs présents à l'arrêt en direction des faubourgs de la déviation mise en place au pied levé, car il n'y avait aucunes informations pour eux. Si la situation n'est pas débloquée ce vendredi la déviation sera toujours en place mais les informations seront affichées. A quoi peut bien servir un ministre de la mobilité ? Détourner des bus pour non respect de code la route, c'est tout bonnement incroyable.

Tous les conducteurs n'étaient pas renseignés, un nouvel appel radio sera lancé.

STIB (photo) 01.02.2008. 007 (Small)

Fin de service dernier départ à "Calevoet". (24h09)

STIB (photo) 01.02.2008. 001 (Small)

 

STIB (photo) 01.02.2008. 002 (Small)

Ciao, ciao !