30/01/2008

PRESQUE !

38

Bonjour à tous !

Mardi 29 janvier 2008. L.38, 16h59-25h03 (8h04). Bus 8601, 90 km.

Ce mardi pendant que je préparais ma feuille de route, je croise le collègue qui faisait un service sur la ligne 41 avec moi samedi soir et qui avait demandé à un voyageur pour lequel j'avais demandé une intervention de monter dans son bus pour que je puisse faire mon départ. J'avais indiqué dans mon post de samedi 26 janvier, "Je n'ai pas vu de patrouille et je suis presque certain que mon collègue non plus et que tout a été écrasé". (Pourquoi j'ai écris presque ?) Je lui ai posé la question, il m'a confirmé qu'aucune patrouille ne s'est déplacée. Je constate que le personnel et en particulier les conducteurs doivent faire face à des contraintes de plus en plus nombreuses imposées par la direction bus, mais qu'aucune des aides promises en cas de difficulté ne sont mises en place ! Le fraudeur reste le roi sur le réseau "STIB" il ne faut surtout pas le déranger. J'en prend acte, je suis désabusé.

Voici l'extrait d'un document qui a été remis au personnel, lors de la mise en place de la montée par l'avant (Flash Bus).

STIB (photo) 29.01.2008. 011 (Small)

Dès lors, je me demande quelle suite và être donnée à cette information qui se trouve en ce moment dans les véhicules ? (Folder détachable à l'intention des voyageurs). Ces règles devraient en principe être mises en application à partir du 01.02.2008. (Pourquoi j'ai écris en principe ?).

STIB (photo) 29.01.2008. 012 (Small)

Le service du soir maintenant, avec un bon vieux "SB 250" dont il fait maintenir le volant vers la droite, pour circuler en ligne droite, le chauffage fonctionne mais il est impossible de tempérer la chaleur, s'il fait trop chaud il faut le mettre hors service et sur le tableau de bord la pose d'une bande auto-collante pour maintenir la protection qui couvre les lampes témoins (Position du volant pour circuler en ligne droite !).

STIB (photo) 29.01.2008. 007 (Small)

Il va de soi, que suite à ma mésaventure de samedi, le "REB" ne faisait pas partie de mes préoccupations ce soir. Pendant mes deux premiers trajets en direction de "Héros" je me suis surpris à rouler avec une avance sur horaire. J'ai aussi été surpris de voir sur ma feuille de route, que tous les stationnements longue durée se font à "Héros" (break compris) alors qu'à "De Brouckère nous disposons d'un emplacement avec embarquement non-autorisé. Donc le break donne ceci, "Vous partez dans combien de temps ?", "C'est vous qui partez le premier ?", "Vous allez avenue de Fré ?". Vers 21h00, je descend de mon bus rue des Augustins (Terminus) pour faire l'une ou l'autre photo. Pendant que je cadre, passe une jeune fille qui s'arrête et prend la pose devant le bus. Non Daniel, je n'ai pas dragué, elle est venue spontanément sans doute attirée par mon charme naturel (Daniel pourquoi tu tousses ?). Je lui ai demandé son prénom et lui ai donné l'adresse de mon blog oralement (Daniel tu te tais), j'espère qu'elle aura compris.

Muriel aime les bus.

STIB (photo) 29.01.2008. 005 (Small)

 

STIB (photo) 29.01.2008. 006 (Small)

Marquage routier, carrefour Churchill-Gossart !
STIB (photo) 29.01.2008. 010 (Small)

Toujours pas de répression chaussée de Vleurgat, ou comment appliquer le stationnement alternatif !

STIB (photo) 29.01.2008. 008 (Small)

 

STIB (photo) 29.01.2008. 009 (Small)

 

STIB (photo) 29.01.2008. 001 (Small)

 

STIB (photo) 29.01.2008. 004 (Small)

Je termine sur une note humoristique de la part de Quentin, (président de Stibizz) à qui j'avais fait part de mon intention de choisir la future entité Héros. Il m'a répondu ceci : "Tu devras changer l'adresse de ton blog, patrick-heros-stib". Ah ces jeunes !

Ciao, ciao