21/01/2008

L'IMMIGRATION UN BIEN OU UN MAL ?

Bonjour à tous !

J'ai un jour déclaré sur ce blog, que je considèrais l'immigration comme un désastre pour le bien-être des populations Européenne et celà a provoqué un ramdam. Ce lundi, je relève deux articles dans mon journal favori qui ne font que confirmer mon opinion.

Les tueurs de Kitty

(21/01/2008)

Voici les impressionnants antécédents des trois truands arrêtés et suspectés d'avoir tué la jeune policière

Six semaines de cavale loin de la Belgique

BRUXELLES Trois suspects ont été interpellés samedi dans le cadre de l'enquête sur la fusillade à Lot qui a coûté la vie à Kitty Van Nieuwenhuysen, une jeune policière, le 4 décembre dernier. Ils ont été placé sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction bruxellois Thierry Freyne. Voici les pedigrees impressionnants de ces trois malfrats.
Iasir Hassan, 42 faits, 3 condamnations

art_50855

Iasir hassan, né le 12 décembre 1976, d'origine marocaine, a rejoint le duo Galip et Noureddine en cours de route. Chauffeur livreur, il habite Jemeppe-sur-Sambre. Tout comme ses complices, il touche à tout : vol qualifié, extorsion, escroquerie, blanchiment et même prise d'otage !

Nombre de délits commis depuis sa majorité : 42.

Le dernier (hormis Kitty) remonte au 30 septembre à Forest où il a commis un vol avec effraction.

Hassan et la prison

À 20 ans, il est écroué à Dinant, avant de passer par différentes prisons. Il ressort libre le 20 octobre 2007.

Entre décembre 96 et mars 07, il sera placé plusieurs fois sous mandat d'arrêt pour recel et vols avec violence. Il sera écroué à Dinant, Lantin et Namur. Six mois plus tard, retour en prison. Il est libéré de Jamioulx fin août 2000.

Fin novembre 2000, il est une nouvelle fois écroué. Après 8 mois derrière les barreaux, il ressort libre.

En septembre 2001, il est à nouveau arrêté pour recel, escroquerie et écroué un mois à Jamioulx.

Avril 2003, nouvelle arrestation pour escroquerie, association de malfaiteurs et recel. 4 mois à la prison de Namur.

Début juin 2007, il est détenu trois jours en prison avant d'être libéré et arrêté trois mois plus tard dans le cadre d'un autre dossier. Après un séjour d'une vingtaine de jours à Forest (pour le vol dans une habitation à Forest), il a été libéré.

Ses condamnations

En 98, la cour d'appel de Mons le condamne à 5 ans de prison pour un vol avec violence.

En 99, condamné pour faux en écriture à 3 mois de prison.

En 2006, la justice de Mons, clémente, lui accorde une peine de travail de 200 h.

Hassan est libre depuis le 20 novembre 2007...

Cheikhni Noureddine: 31 faits, 5 condamnations

Cheikhni Nourredine, d'origine marocaine, est né le 15 mai 1977. Sans profession, il est originaire de la région de Charleroi.

Lorsque l'on écrit sans profession, il faut comprendre qu'il n'a pas de travail fixe... ce qui ne l'empêche pas d'avoir des revenus provenant de ses nombreux méfaits ! Il commence d'ailleurs sa carrière de malfrat très jeune. Dès qu'il est majeur, son nom apparaît au parquet. Vol simple, vol avec violences, recel, association de malfaiteurs, armes de guerre, vol avec effraction... Noureddine est multidisciplinaire !

Nombre de méfaits commis depuis qu'il est majeur : 31 (partout dans le pays).

Le dernier délit connu (hormis le meurtre de Kitty) : le 20 avril 2007, à Charleroi (association de malfaiteurs).

Des allers-retours en prison

Entre juillet 1996 et mai 2001, il sera quatre fois placé sous mandat d'arrêt, ce qui lui vaudra quelques allers-retours dans différentes prisons du pays.

Son premier séjour en prison : 13 juillet 1996 pour vol simple. Il reste à Bruges deux mois.

Seconde incarcération : 10 avril 1998, à Jamioulx : pour vol avec violence. Il y reste deux jours.

Son troisième passage en prison se fait à Mons en septembre 1999 suite à un vol avec violence. Il est remis en liberté trois mois plus tard.

En mai 2001, nouvelle incarcération à Jamioulx, cette fois pour trois mois.

En mai 2003, il est une nouvelle fois à Jamioulx; cette fois, il va y rester un peu plus longtemps puisqu'il a été libéré le 4 septembre 2006. À noter que Noureddine a bénéficié durant son séjour de nombreux congés péniten- tiaires.

Condamnations

En 98, il est condamné une première fois à 6 mois de prison avec sursis. En 2001, il écope de 4 mois avec sursis pour recel.

En 2002, la cour d'appel de Mons le condamnera à 6 ans de prison pour vols avec violence avec circonstances aggravantes (attaque à la poste de Lodelinsart). Ensuite, il aura une condamnation par le tribunal de police pour défaut d'assurance.

Enfin, en 2004, il sera condamné pour association de malfaiteurs à 18 mois supplémentaires.

Date de fin de peine

Si Noureddine Cheikhni n'avait pas bénéficié de tous les avantages de détenus pour écourter sa peine (il a été libéré le 4 septembre 2006), il aurait dû sortir en décembre 2010...

Kurum Galip, 29 faits, 4 condamnations

Galip Kurum, l'ami de Noureddine Cheikhni, est loin d'être un enfant de choeur. Ce Turc, né en mai 1978, habitant à Charleroi, présente un casier judiciaire bien chargé. Vols avec violence, recels, armes... Galip a une corde en plus à son arc : le trafic de stupéfiants.

Nombre de méfaits commis depuis qu'il est majeur : 29 (essentiellement à Charleroi).

Le dernier connu (hormis Kitty) : le 20 avril 2007. Tout comme son complice Cheikhni, il est répertorié pour association de malfaiteurs à Charleroi.

Son aventure en prison

Entre février 1998 et décembre 2006, date de sa libération, Galip a fréquenté de nombreuses prisons du pays.

Mi-février 98, il est placé une première fois sous mandat d'arrêt pour stupéfiants et incarcéré un mois à Jamioulx.

En avril 1999, deuxième mandat d'arrêt pour vol. Séjour à Jamioulx et à Saint-Gilles jusqu'en janvier 2000.

En mai 2001, il revient à Jamioulx pour association de malfaiteurs.

Libéré trois mois plus tard, il sera incarcéré en septembre 2002 pour une peine de prison de 6 ans (attaque à la poste de Lodelinsart). Il bénéficiera lui aussi de nombreux congés pénitentiaires.

Ses condamnations

Galip Kurum, 29 ans, fut condamné une première fois, en 2001, à six mois de prison pour trafic de stupéfiants.

En 2002, comme Cheikhni, il écopera de 6 ans de prison pour l'attaque à la poste de Lodelinsart.

En 2003, il est à nouveau condamné à 7 mois de prison pour stupéfiants.

En 2004, dernière condamnation à 2 ans de prison pour association de malfaiteurs.

Date de fin de peine

Sans les remises de peines, Galip ne serait pas sorti le 13 décembre 2006 de prison mais bien en juillet 2010...

E. Pr.
Ils jettent des cocktails Molotov sur la police et aiment al-Qaida

(21/01/2008)

Une bande de jeunes a attiré la patrouille dans un traquenard

BRUXELLES Un Abribus qui n'abrite plus rien, des milliers de morceaux de verre au sol... Voilà les vestiges d'un guet-apens tendu vendredi soir aux policiers de Bruxelles-Capitale- Ixelles ! Ne trouvant rien d'autre à faire que de s'en prendre aux policiers chargés d'assurer leur sécurité, des jeunes du quartier Versailles, à Bruxelles, ont fabriqué des cocktails Molotov. Ils les ont déposés à différents endroits clés, près des immeubles, et lorsqu'ils étaient prêts à accueillir les policiers, ils ont simulé une bagarre...

Vers 16 h 30, comme le confirme le parquet de Bruxelles, le dispatching a été avisé qu'une bagarre avait effectivement éclaté entre plusieurs jeunes avenue de Versailles. Une patrouille fonce sur place et se fait alors agresser par les jeunes qui n'hésitent pas à lancer le projectile enflammé vers la voiture.

Des renforts ont bien évidemment été demandés. Rapidement, de nombreuses voitures de police sont sur place. Pendant ce temps, les jeunes se sont multipliés ! Il y a plus de trente gamins armés de haches et de cocktails Molotov qui ne demandent qu'à blesser les forces de l'ordre !

Finalement, les jeunes incendiaires se sont évaporés, laissant derrière eux un triste spectacle. Les explosifs artisanaux ont complè- tement détruit l'Abribus. Plusieurs bouteilles en verre contenant de l'essence et fermées à l'aide de papier journal ont été trouvées sur place. Lors de la fouille des environs, les inspecteurs ont découvert un bidon d'essence de dix litres ! Les policiers vont également mettre la main sur une panoplie d'armes prohibées, tels que des coups-de-poing américain et des haches.

On n'ose imaginer le sort qu'ils réservaient aux policiers !

Rapidement, grâce aux informations recueillies, les inspecteurs vont identifier une partie des auteurs. Et là, surprise... Lorsqu'ils sont entrés chez eux, ils étaient occupés à surfer sur un site Internet d'al-Qaida !

Quatre jeunes ont été interpellés. Ali, 18 ans, a été très vite remis en liberté. Par contre, Ismael, M., 17 ans (connu pour un fait), Ali B., 18 ans (connu pour 8 faits), et Yassine D., 16 ans (connu pour 5 faits), ont été déférés au parquet.

E. Pr.

Ceci ne sont que deux faits divers parmi des milliers d'autres, relevés dans la seule entité de Bruxelles, qui vont de l'insulte à l'agression d'un jeune dans un tram ou de vols de gsm, mp3, de sacs-jacking, vols, cambriolages, dégradations de voitures, vols dans voitures, vols de voitures, trafics de drogues, prostitutions, assassinats, attentats, etc...
Alors ai-je tort ?
Ciao, ciao !