14/01/2008

AFTER EIGHT !

95

Bonjour à tous !

Samedi 12 janvier 2008. L. 95, 16h40-24h52 (8h12). Bus 8836, 101 km.

Ce samedi, j'ai bien essayé de me débarrasser de ce service sur la ligne 95, je n'y suis pas parvenu, il y avait quatre collègues présents dans la salle de recettes, tous avaient du 95 et tous voulaient permuter ! Bientôt, il faudra s'inscrire sur une liste d'attente, tous celà à cause de cette fichue montée par l'avant et des incivilités perpétuelles avec les fraudeurs. Une fois de plus, c'est avec mes godasses de plomb que je me dirige vers le garage à la recherche de mon bus navette pour rejoindre le "Cimetière d'Ixelles". Recherche est le terme exact, car au lieu de garer ces bus (8007 et 8008) à proximité de l'exploitation (il y a encore des agents qui ignorent que ces bus le week-end doivent se trouver près de l'exploitation). Il faut traverser tout le garage, résultat j'arriverai en même temps que le collègue que je dois remplacer. Je monte à bord du 8836 en direction de "Wiener", malgré ces 320.000. km au compteur ce bus est parfait, aucunes avaries. Le début de service est tranquille, pas de montée à l'avant. Lors de mon passage à "Vander Elst", vers ville montent trois jeunes enfants Africains, Une fille et deux garçons, ils devaient avoir 10-11 ans maximum pour les plus grands et 4 pour le plus jeune, ils étaient seuls non accompagnés. (?) Ils sont descendus à "Parnasse", c'est navrant de constater que des parents irresponsablent laissent ainsi leurs enfants sans protections. Le jour où un malheur se produira, ils auront tout le loisir de déposer plainte contre un procureur ou la police fédérale, le monde à l'envers (Comme diraient, "Les Inconnus" tout ceci ne nous regardent pas !). Un peu plus tard dans la soirée toujours à "Parnasse" (19h13) un monsieur embarque et lorqu'il voit que je tourne à droite vers la place du Luxembourg me dit : "Vous n'allez pas à "Trône" ? Je répond : "Oui". Lui : "Vous passez par le Quartier Léopold, je serai en retard au "Midi" je vais rater mon train, j'aurais du aller à pieds". Vive les voyageurs et leurs remarques qui ne me concernent pas ! Nous passons à la partie après vingt heures (After eight), c'est simple pas d'accompagnateurs ni de contrôles, j'ai fait la fin de service à ma façon et rien à signaler ! Par contre, j'ai fait de belles photos de stationnements sauvages pour les rédacteurs de "Aux fil des lignes" et de l'"IBSR".

"Saint-Jean" vers faubourgs. (18h10) Le dispatching a été prévenu, la réponse, je n'ai qu'une voiture pour l'instant et elle est occupée ailleurs ! Comme toutes les nuits et les week-end service minimum, il paraît qu'il y a une politique en faveur des transports en commun !

STIB (photo) 12.01.2008. 001 (Small)

Rue Henri Maus, terminus "Bourse". (19h26) C'est mon break et je dois me garer.

STIB (photo) 12.01.2008. 003 (Small)

"Bourse". (19h48) Le retour des taxis sur nos emplacements !

STIB (photo) 12.01.2008. 002 (Small)

"Bourse". (22h25)

STIB (photo) 12.01.2008. 004 (Small)

"Parnasse". (23h31)

STIB (photo) 12.01.2008. 005 (Small)

"Saint-Jean". (23h41)

STIB (photo) 12.01.2008. 006 (Small)

"Plattesteen". (23h43) En fin de soirée les taxis s'installent à "Plattesteen" pour éviter la voiture éventuelle du "BCO".

STIB (photo) 12.01.2008. 007 (Small)

"Wiener". Fin de service. (24h20)

STIB (photo) 12.01.2008. 008 (Small)

Avant de quitter le dépôt, je prend une photo du "New A330" numéro 8227, le dernier livré, triste !

STIB (photo) 12.01.2008. 011 (Small)

Un peu de détente ! Merci à Christophe qui a pris la photo.

STIB (photo) 12.01.2008. 009 (Small)

Peu après 23h00, un impressionnant barrage de police s'est déployé avenue de la couronne entre les rues Général Thys et l'avenue Arnaud Fraiteur. Nous étions détournés en direction de la ville.


STIB
envoyé par rexr32