12/01/2008

GODASSE DE PLOMB !

42

Bonjour à tous !

Vendredi 11 janvier 2008. L. 42 16h00-24h28 (8h28). Bus 8215, 118 km.

Reprise ce vendredi, au risque de me répéter mes deux jours de repos hebdomadaires sont passés bien trop vite ! Lorsque j'ai pris connaissance de mon service pour ce vendredi sur le portail (Précision pour les non-initiés, je suis hors roulement et mon service du lendemain n'est affiché que la veille à 11h00, je peux en prendre connaissance à mon domicile via internet), je découvre ma nuit (?) elle commence à 16h00 (?) et se termine à 24h28 ! J'aime autant écrire que c'est avec des godasses de plomb que je me suis présenté au dépôt. Le terme godasses de plomb a été le surnom d'un pilote de formule 1 français, Jean-Pierre Jarier (134 GP), il n'a évidemment pas le même sens en ce qui me concerne, lol ! Durant toute ma soirée, je n'étais pas dans le coup et ce n'est pas la présentation des titres de transports qui a amélioré ma motivation du jour, mis à part les abonnements séniors (lorsqu'ils étaient présentés, ce qui devient de plus en plus rare !) et les "MTB" (bien visiblent), je peux compter sur les doigts de la main les autres titres présentés correctement, la grande majorité l'étaient à l'envers ! (Celà doit être fatiguant, non ? Pour un voyageur de présenter son abonnement correctement. Car paradoxalement pour le bien-être du conducteur, il faut bien l'avouer le maillon faible c'est le voyageur.) J'ai même eu un "MTB" avec une carte d'abonnement de janvier 2008 et l'inverse une carte client avec une vignette "MTB" janvier 2008 ! Je n'y comprend plus rien, il serait temps de mettre de l'ordre dans les titres de transports à la "STIB" ! Vivement le "Mobib", mais comme soeur Anne, on ne voit rien venir. Le point positif, j'avais un nouveau bus pour assurer le service, aucunes avaries et le service m'a semblé moins fatiguant que prévu (Celà je n'aurais pas dû l'écrire, car notre employeur pourrait rallonger encore nos prestations). Quoique à partir de 21h30, je commencais à ressentir une douleur au niveau du coccyx, il me restait à ce moment là encore trois départs à effectuer et j'aurais bien voulu me dégourdir les jambes, mais avec des temps de régulations de 5 minutes et un retard de 5 minutes à chaque arrivée au "Viaduc E40", j'étais condamné sur mon siège. J'ai quand même eu droit à une liberté sous conditions lors de mon dernier passage faute de voyageurs, je suis arrivé à l'heure et j'ai pu faire un peu de marche mais trop tard le mal était fait. Pour terminer en rapport avec mon post "Une nuit qui commence à 11h40", j'ai battu un record de commentaires depuis la création de mon blog (15 commentaires !), uniquement parce que dans une phrase, j'ai placé le mot nègre (1x) "waouw"! Merci à tous pour vos commentaires positifs ou négatifs.

Même pour les photos de ma soirée, je n'étais pas dans le coup.

"Transval".

STIB (photo) 11.01.2008. 001 (Small)

 

STIB (photo) 11.01.2008. 002 (Small)

"Viaduc E40".

STIB (photo) 11.01.2008. 003 (Small)

 

STIB (photo) 11.01.2008. 004 (Small)

Ciao, ciao !