22/12/2007

INCIDENT !

38

Bonjour à tous !

Mercredi 19 décembre 2007. L. 38, 16h59-25h03 (8h04). Bus 8596, 92 km.

Ce mercredi, j'ai permuté avec Christophe, il a pris mon 17, moi de mon côté, je commence plus tôt et je termine plus tard sur la ligne 38 ! Direction "Gare Centrale" pas de problème de retard dans le métro, j'arrive bien à l'heure pour le remplacement sur ligne, par contre le réseau de surface est lui fortement perturbé avec de nombreux retards sur pratiquement toutes les lignes desservant le centre ville. Ma prise sur ligne devait se faire à 17h33, le collègue arrivera à 17h56.  Un "SB 250" avec ses petites avaries, les freins tirent à droite, le chauffage n'est pas très performant et de plus il manque un carénage sous la plate-forme avant, on y voit la chaussée par le trou laissé béant, la classe ! Durant mon premier trajet vers "Héros", je reçois un appel de la régulation en la personne de G.R. le papa de Nico  http://bus47.canalblog.com qui me donne un demi-tour à "Gobert" pour me remettre à l'heure.

"Gobert" demi-tour !

STIB (photo) 20.12.2007. 001 (Small)

Je repars à l'heure en direction de "De Brouckère" mais celà ne durera pas longtemps, il y a du trafic partout, impossible de rouler à l'heure et j'arriverai au terminus avec 13 minutes de retard, le temps de régulation étant déjà largement dépassé, le retour vers Uccle se fera en retard aussi. Ensuite la situation sera presque normale.  J'aurai un incident à la "Gare Centrale" à 22h30, alors que j'ai presque terminé d'embarquer les voyageurs se précipitent, un individu avec des béquilles qui bouscule un voyageur qui me présentait son abonnement, il passe en criant et répétant "J'ai mal à la jambe, j'ai mal à la jambe !". Il ne montre aucun titre et file dans le bus. Je n'ai rien dit, peu après j'entend qu'il se dispute avec un deuxième voyageur, et là je lance un "Apsi". Nous poursuivons notre route, le coco n'arrête pas de gémir et à "Trône" il se lève et vient chez moi en me tutoyant et m'ordonnant de le laisser descendre place du Luxembourg à hauteur de l'arrêt du 54 ou du 27. La manière depuis son intrusion dans mon bus laissant plus qu'à désirer, j'ai fait celui qui l'ignorait complètement. Je tourne dans la rue de Trêve où se trouve mon arrêt de la ligne 38. L'individu se met à m'insulter de "Fils de pute, Enculé, sale Belge". Il prétendait être Arménien, mais je n'en crois pas un mot. Il sort du bus, au moment précis où arrive la brigade canine qui l'intercepte et prend son identité du coup le couillon était calmé.

Rue de Trêve, l'individu est intercepté !

STIB (photo) 20.12.2007. 002 (Small)

Mais ce n'était que de courte durée puisque lorsque le patrouilleur est monté dans son véhicule avec la carte d'identité de l'individu, il vient à la porte avant et me menace de mort et de me faire la peau s'il me voyait en ville. Je prend mon appareil photo et du coup il fuit vers l'arrière, son cinéma se termine. J'ai bien sûr rempli un rapport d'incident en fin de service. Dans un premier temps, je voulais déposer plainte mais le patrouilleur m'a dit que pour celà je devais me rendre dans le commissariat de ma commune. Je ne voulais pas aller perdre mon temps dans un commissariat et j'ai laissé tomber. Quand je vois les peines ridicules infligées aux agresseurs de Daniel dans la station "Delta". Quel suite peut bien donner la justice à une plainte de chauffeur de bus qui se fait insulter par un marginal, qui n'est autre qu'un pauvre type. Après coup, je me dis que j'ai mal géré la situation, j'aurais du le laisser vociférer et une fois dehors poursuivre ma route.

Plus rien à signaler par la suite.

Avant de clôturer ce post, je voudrais remercier les personnes qui m'ont laissés des commentaires ou envoyés des mails en rapport avec ma situation de nouveau célibataire.

Ciao, ciao !