10/10/2007

PENIBLE !

4360
Bonjour à tous !
Mardi 09 octobre 2007, L.43, 60, 13h18-21h41 (8h23). Bus 8569 et 8576, 107 km.
Encore et toujours des longs services qui dépassent allègrement les 7h30 (5x7h30=37h30 ! C'est normalement mon régime hebdomadaire, voici mes 10 dernières prestations, 8h12, 8h23, 8h31, 7h47, 8h00, 8h11, 8h25, 8h24, 8h17, 8h31. Soit 81h54 au lieu de 75h00 !). Et cette fois-ci la fatigue, le ras le bol et la lassitude, de mauvaises conditions de travail se fait sentir, de plus sur la boîte mail interne à notre société, nous recevons sans cesse des messages concernant des C.T. ! (Pour les non-initiés C.T. veut dire congé travaillant, notre employeur recherche des chauffeurs en congé qui acceptent de travailler ces jours là, car il manquent de chauffeurs, la rumeur veut qu'il y a de nombreuses démissions parmi les jeunes conducteurs et sans doute de nombreux absents pour cause de maladie !). Voilà la situation et elle risque de ne pas s'améliorer dans le futur puisque la tendance est à l'allongement des prestations. Des services de 8h30 à 8h59 ( 18.79 %) et même des services de 9h00 à 9h20 (16.36%) ! Il ne faut pas être un devin pour rapidement en tirer les conséquences . Démissions de jeunes collaborateurs, ceux qui devront rester car trop âgés pour trouver un autre emploi, seront plus souvent absent pour diverses raisons (maladies, dépressions) et on peut ajouter des accidents plus nombreux (fatigue, manque de concentration, stress). Quant a trouver un chauffeur de bonne humeur derrière son volant dans ces conditions, il faudra bien chercher. On en reparlera, vous verrez.
Je croiserai notre ami Dédé. http://dedestib.skynetblogs.be Allo, Dédé !
STIB (photo) 09.10.2007. 001 (Small)

 Le service du jour maintenant, je commence par une sortie dépôt sur la ligne 43, un aller simple entre "Vivier d'Oie" et "Héros" et retour au dépôt. (29km) Pour ressortir ensuite 12 minutes plus tard sur la ligne 60. Je profiterai de mon passage au garage pour changer de bus. Mauvais contact du frein d'arrêt m'obligeait à chaque arrêts de plusieurs fois appuyer sur ce bouton tant pour déverrouiller, que de verrouiller les portes. Sans perdre de temps, je ressors avec le bus 8576 direction "Ambiorix", via "Flagey" pour le premier de mes trois départs.

"Schuman" le terminus déplacé de la ligne 79 squattée par le fleuriste, disons plutôt marchand de fleurs. Que font les chefs de lignes de Haren ? A quoi peut bien servir la signalisation ?

STIB (photo) 09.10.2007. 003 (Small)

"Ambiorix" prêt pour le premier départ.

STIB (photo) 09.10.2007. 004 (Small)

J'assure le départ de 15h41 à "Ambiorix", qui sera en fait le commencement d'une mauvaise journée, une de plus, tout d'abord à cause des retards permanents sur cette ligne, impossible de respecter l'horaire, il manque un bon 15 minutes par trajet et sans doute de nombreux mois avant que la "STIB" ne réagisse. Mes différentes arrivées se sont soldées par des retards de - 9', - 4', - 18', - 16', - 10', - 3' et même ma rentrée dépôt - 5' ! Ensuite les voyageurs celà commence à "Houzeau" par la sortie d'école, le gros point noir du chauffeur, plusieurs dizaines d'élèves, la bousculade et l'indiscipline, je suis débordé et je laisse couler le navire ! Mais je pêche un poisson tout de même qui veut jouer en me présentant son abonnement retourné dans la pochette, pour cacher les dates de validité et je demande de me montrer son abonnement correctement, il fait un peu de cinéma et il repartira à pieds. Une fois dehors, il me dit "Vous êtes un con", ils sont charmants à cet âge n'est-il pas, environs 16 ans. J'arrive à "L'observatoire" le bus précédant a reçu un demi-tour à nouveau plein d'écoliers à embarquer et un bus complet pour moi. Lors de mon deuxième départ d' "Ambiorix" dès le rond-point Schuman rue Froissart et l'avenue du Maelbeek des files et des retards sans cesse croissant durant ce trajet. J'arrive à "Dieweg" monte une jeune fille 18 ans qui commence à chercher son abonnement dans son fourbi, moi j'attend et ne bouge pas, elle me dit "je ne l'ai pas, qu'est-ce que je dois faire ?" Je prépare un ticket, quel sacrilège de ma part ! Elle me dit "je peux encore chercher ?" Je prend une belle voix bien audible et je répond "Nous avons déjà 19 minutes de retard, je préviens les voyageurs présents qu'ils devront attendre un peu plus car vous cherchez votre abonnement". Prise de panique, elle descend et me dit une fois dehors "merci pour votre sympathie ???". J'arrive à "Calevoet", c'était l'heure de mon break, il m'en reste 3 minutes la régulation depuis deux jours étant aux abonnés absent, je décide de prendre 10 minutes au delà de mon heure de départ car je n'ai n'y envie de rentrer chez moi avec mes tartines, n'y envie de manger tout en conduisant. Pendant ce stationnement montent deux jeunes Africains, le premier montre un abo presque illisible, le deuxième oblitère un abo sans montrer la carte client, cela sent l'embrouille, je demande à vérifier le premier est bon, le deuxième n'a aucune info sur sa carte, elle est vierge mais acceptée par le pro-data, quant à la carte client, elle est aussi fine que du papier à cigarette et en deux morceaux, bref tout est normal. Je leur donne le bénéfice du doute, mais cela n'a pas plu à nos deux garçons, qui me demandent de contrôler tout le bus avec le même zèle ! Ils descendront rue Basse et un petit mot d'amour en guise d'au revoir, "Imbécile !". Mon Dieu, ils sont susceptibles. Un dernier fait pour finir à l'arrêt "Wéry" à 19h20 environs, car j'ai toujours du retard, monte deux personnes dont une dame Nord-Africaine environs 50 ans monte et avance comme si de rien n'était, à mon avis elle a du confondre avec un bus de la ligne 59, je lui demande son titre de transport, elle me regarde avec un air de chien battu et me tend une pièce de 2€ ! Il y a aussi une dame qui demande à monter dans le bus à hauteur du carrefour Froissart-Béliard, alors que j'ai dépassé l'arrêt d'un bon 100 mètres, ce sera non et quelques instants après un monsieur au coin de la place Jourdan et de l'avenue du Maelbeek, je lui indiquerai de se rendre à l'arrêt "Senghor" il y sera bien avant moi et pourra prendre son bus comme le prévoit le règlement. Je rentrerai très fatigué ce soir.

Quelques clichés de ma journée.

Carrefour rue Gray, rue de l'étang !

STIB (photo) 09.10.2007. 002 (Small)

Carrefour Cavell-Churchill !

STIB (photo) 09.10.2007. 007 (Small)

Arrêt "Groelsveld" ! Daprès certains organismes, le réseau routier est de plus en plus sûr ?

STIB (photo) 09.10.2007. 008 (Small)

Document rare, la place Brugmann aucuns véhicules sur le trottoir !

STIB (photo) 09.10.2007. 005 (Small)

Rue Edith Cavell, encore des embûches !

STIB (photo) 09.10.2007. 006 (Small)

19h36, rue Froissart toujours des encombrements et des retards à prévoir !

STIB (photo) 09.10.2007. 009 (Small)

Au début de mon service, je croise mon fils Christophe, avec lequel j'avais permuté mon service, lui il est au volant d'un nouveau bus. Vraiment pénible cette journée !

Ciao, ciao !