22/09/2007

LE GRAND CIRQUE !

7136
Bonjour à tous !
J'ai quelques difficultés à mettre mon blog à jour, d'où le retard de 48 heures et je m'en excuse auprès de mes fidèles lecteurs. Pour ma première série de quatre jours, je fais un roulement 4/6 et je ne suis pas déclassé, donc je reviens sur ma journée de jeudi, avec cet horaire 13h33 à 21h35 et comme vendredi je commençais à 8h00, manque de temps. (Je fais des nuits normalement.) J'arrive au dépôt, je croise Pino qui attendait avec impatience un bus de la ligne 71 pour se rendre  au "Cimetière d'Ixelles". Je pénètre dans la salle de recette, toutes les bornes (portails) sont hors service, je reçois ma feuille de route via le guichet, et je me dirige bien à l'avance vers le point de remplacement. J'en profite pour faire quelques photos du parking et des nombreuses infractions non réprimées.
STIB (photo) 20.09.2007. 001 (Small)

 

STIB (photo) 20.09.2007. 002 (Small)

 

STIB (photo) 20.09.2007. 003 (Small)

 

STIB (photo) 20.09.2007. 004 (Small)

 

STIB (photo) 20.09.2007. 005 (Small)

 

STIB (photo) 20.09.2007. 006 (Small)

 

STIB (photo) 20.09.2007. 007 (Small)

 

STIB (photo) 20.09.2007. 008 (Small)
Edifiant n'est-il pas ? Voilà qu'arrive mon jeune collègue et alors que le terminus est complètement dégagé et qu'il aurait pu s'immobilisé en tête d'arrêt, voici comment il se débarasse du bus de peur sans doute de faire 40 mètres à pieds.
STIB (photo) 20.09.2007. 009 (Small)

J'ai trois voyages a effectuer, un "De Brouckère" et deux "Gare Centrale", je ne rencontrerai pas de gros embouteillages seuls trois points noir, "Cimetière d'Ixelles", "Porte de Namur" et "Trône", mais cela sera suffisant pour me mettre en retard chaque fois. Voici quelques photos de mon seul passage dans la rue d'Arenberg ! Un premier camion décharge, j'arrive et en sens inverse les automobilistes s'engagent bien sûr...
STIB (photo) 20.09.2007. 010 (Small)

Le hic quelques mètres plus loin un deuxième camion, c'est parti pour le grand cirque.
STIB (photo) 20.09.2007. 011 (Small)

Je peux enfin descendre vers la rue de l'Ecuyer, même scénario.
STIB (photo) 20.09.2007. 013 (Small)

 

STIB (photo) 20.09.2007. 014 (Small)

Une bonne soeur, (au moins 77 ans) avec une carte handicapée sur le tableau de bord et au volant d'une Citroën, cela me rappelle le "Gendarme de Saint-Tropez", s'engage à la grâce de Dieu et parvient a se faufiler sans rien accrocher, je viens d'assister à un miracle !

STIB (photo) 20.09.2007. 015 (Small)

L'après-midi commence bien, temps de parcours farfelu, stationnement insuffisant, la spirale du retard est engagée et je devrais faire avec durant ces trois voyages, même faire un pipi ne fera qu'augmenter le retard !

Avenue de l'université, ralentissements.

STIB (photo) 20.09.2007. 016 (Small)

Mon deuxième départ à "Delta" se fera aussi en retard de même que celui de la "Gare Centrale".

Place du Trône, une manifestation en faveur du vélo.

STIB (photo) 20.09.2007. 017 (Small)

J'arrive à "Delta" et il reste quelques minutes de stationnement, je pensais voir le bout du tunnel et bien non, il était écris que cette première partie de service serait parsemée d'embûches. Le collègue qui me précède fait vérifier son bus par le matériel roulant, j'assure mon dernier départ et lui est toujours à "Delta" je serai rapidement submergé par les voyageurs et à nouveau en retard, je devrai même refuser du monde à plusieurs reprises. J'aurai aussi droit à quelques signes de mauvaise humeur, un vieil homme regarde sa montre et applaudi, lorsqu'il me voit arriver. Une dame se plaint "C'est le troisième bus pour la "Gare Centrale" on ne peut plus aller à "De Brouckère " ? Au retour, je limite la casse et rentre le 8850 au dépôt avec deux minutes de retard. J'aurai parcouru environ 35 km. Je dois maintenant me diriger vers "Thieffry" pour terminer mon service sur la ligne 36. Mon collègue est à l'heure et me cède le bus 8591, il y a une odeur de mazout à bord, les freins sont très puissant et la commande d'arrêt moteur ne fonctionne pas correctement. Je ferai un aller-retour complet. Une grosse différence tout de même cette fois-ci les titres de transport doivent être présenté. Coup sur coup aux arrêts "Saint-Alix" (à l'envers) "Vander Meerschen" (pochette fermée) et "Manoir d'Anjou" (aucune présentation) de la part de trois jeunes garçons me feront réagir. A "Thieffry" une présentation à la va-vite et à "La Chasse" encore un homme qui se faufile entre d'autres voyageurs avec un titre mal présenté. C'était le plus grand chapiteau du monde avec ses équilibristes, ses jongleurs, ses prestidigitateurs et autres clowns. Je rentre au garage avec 33 km au compteur. Mon ami Bruno du matériel roulant viendra me saluer. J'en profiterai pour lui demander, une explication concernant cet auto-collant sur mon tableau de bord.

STIB (photo) 20.09.2007. 020 (Small)

L'explication est toute simple ce bus a reçu une nouvelle peinture et il faut un délai d'un mois avant de pouvoir le passé au car-wash. Il était déjà griffé de toute part ! Merci Bruno.

Voici deux photos de nos nouveaux bus !

STIB (photo) 20.09.2007. 018 (Small)

 

STIB (photo) 20.09.2007. 019 (Small)

A suivre, ma formation à haren de ce vendredi. A demain.

Ciao, ciao !