04/02/2007

TORNADE BLANCHE !

ligne 61aligne 61b
Bonjour à tous !
Deuxième jour de travail, je me présente au dépôt peu avant 14 heures, et je croise Pascal et Gégé qui eux avaient terminés leur service. Au programme la ligne 61 que je n'aime pas, six voyages au total. Je prépare le bus 8515, avec lequel je sors du dépôt, les rétros électriques sont à réglages manuels (spécialité STIB !) et le compteur kilométrique est hors service, j'estime la distance parcourue à environ 90 km. Faut y aller maintenant, je fais le vide dans ma tête et je m'imagine promenant dans les Fagnes en ce beau dimanche ensoleillé, ce qui demande un gros effort de concentration, ceux qui connaissent la ligne 61 comprendront. Je termine mon troisième voyage, tout va bien lorsque arrivé "Gare du Nord" vers 17h16, je suis bloqué par une voiture particulière immobilisée portière ouverte et personne dans la voiture, je rappèle qu'il est interdit à tout véhicule de circuler à cet endroit sauf les transports en commun. Je m'arrête derrière cette voiture et je vois un homme qui essaye d'ouvrir les portes d'un bus "De Lijn" et criant "ouvre viens, viens" geste à l'appui. Dans le bus le conducteur, probablement un différent lié au code de la route opposent les deux hommes. Le conducteur de bus, ouvre la soupape de sécurité de la porte arrière de son bus et sort avec un extincteur à la main, qu'il dirige vers l'irrascible automobiliste et de deux jets de poudre, transforme son opposant en bonhomme de neige de même que sa voiture extérieure et intérieure car il avait laisser sa portière ouverte, le tout avec un calme olympien, sans précipitation, sans geste brusque, sans même prononcé un mot, j'étais époustouflé, moi je crois que c'est chez "De Lijn" que nous devrions suivre des cours anti-stress ! Le conducteur de la voiture n'a plus rien dit il était "CASSEEEEEE". Dans les quinze secondes qui ont suivi, intervenait deux contrôleurs qui étaient en faction devant la gare et j'ai pu poursuivre ma route. Mais plus moyen de me concentrer et je faisais face à la réalité de la ligne 61. A "Rogier" monte un homme les mains en poches, je l'interpelle, il a un abo personnel STIB ! Il faut même rappelé la règle à certains collègues. Plus tard à "Montgomery" une jeune fille et un garçon fument une cigarette et au moment du départ la fille environ 18 ans me dit, "c'est grave, si j'ai pas mon abonnement ?". Je lui explique la règle c'est à dire acheter un ticket, j'ai pas d'argent, son copain non plus car elle lui à demander, heureusement ils n'avaient pas oublier leurs cigarettes, au revoir à tous les deux. Une chose est sûre ce n'est pas l'intelligence de certaines personnes qui est la cause du réchauffement climatique, lol. Il est 21h34, je quitte le dépôt et demain je recommence à 7h01 ! Cela fait 9h27 entre deux prestations, imaginé un salarié qui termine à 17h, il devrait reprendre son boulot à 2h27 du matin, c'est cela la STIB !
Le 8515 sous le soleil à "Delta"
STIB (photo) 231 (Small)

J'ai croisé le car "Hodeige" à "de Jamblinne de Meux", c'est la firme qui assure le transport de l'équipe de football du Standard de Liège.
STIB (photo) 232 (Small)

La tornade blanche ! Où est l'automobiliste ?
STIB (photo) 233 (Small)

Intervention des contrôleurs "De Lijn"

STIB (photo) 234 (Small)

La tour "Dexia" place "Rogier"

STIB (photo) 237 (Small)
 
Touche_pas_gif (WinCE)

Ciao, ciao !