07/12/2006

QUEL MATERIEL !

ligne 60aligne 60b
ligne 71aligne 71b
Bonjour à tous !
Ce jour, j'avais rendez-vous avec mon chef de groupe Monsieur VDP à 15h30 pour une audience. Le sujet, mes 25 ans de service, et l'accès au barème supérieur. Cet entretien c'est bien passé, c'était l'occasion pour moi de faire connaissance avec mon chef que je n'avais jamais rencontré ! Sur les 17 critères d'évaluation, j'ai eu 14 notes excellente et 3 fois la note juste en-dessous, ah si celà avait été comme ça à l'école. Alors que l'entretien allait se terminer, toc, toc voilà Cacal qui entre dans le bureau pour me remettre la bouteille de vin que j'ai gagné à son concours photo ! Tu as failli me griller là ! Tout cela s'est passé dans la bonne humeur ! Zut, j'en ai même oublié de parler du montant de la prime et de la montre en or ! Merci encore à Monsieur VDP que j'ai trouvé sympa.
Le service maintenant, un "Twix" au programme, avec une prise sur ligne "Gare Centrale" sur ligne 60, le collègue arrive à l'heure, très bien, je m'installe à bord du "Bac", je voulais dire du bus 8586, pas de pare-soleil, mais surtout un veau, aucunes reprises ni accélérations, vraiment frustrant et énervant de devoir conduire de tels véhicules. A 17h18 "Vivier d'Oie" terminus et contrôle voyageurs, il n'y avait plus qu'une personne à bord, passons ! Il me reste deux voyages et je suis toujours en retard, pluie et encombrements, et surtout temps de parcours, en sont la cause, de plus le crochet par "Churchill" n'est pas fait pour améliorer la situation (ou comment mettre une ligne en retard et mettre les conducteurs en difficultés, car ce crochet n'est pas évident à chaque carrefour, on a des difficultés). Retour vers le dépôt, et à peine le temps, de garer le bus , passé aux sanitaires et se présenter à l'arrêt "Delta" à 21h21 pour un voyage sur la ligne 71 et à nouveau rentrer le bus au garage. Le 8850 pour cette deuxième partie, encore un pare-soleil cassé. Pas d'accompagnateur et montée à l'avant (bus articulé), sur ce seul voyage, et je monte à l'arrière, et je montre un abo sans la carte client, et j'achète une carte de un voyage avec le gsm à la main et je file dans le bus sans l'oblitérer, et je pointe une carte non valable (bip,bip), mais je file tout de même dans le bus, et je viens acheter une carte après intervention du conducteur, sinon j'en prend pas etc... Heureusement, il n'y avait pas trop de monde. Direction maison, pour voir le match de ligue des champions (c'est la raison du retard de ce post) et bardaf une nouvelle désillusion de la part des Mauves. Cette fois-ci la coupe est pleine (c'est le cas de le dire). Au soir du tirage au sort, tous les partisants du Sporting était convaincu d'une qualification pour le deuxième tour. Le bilan 2 défaites, face au Milan AC moribon et 4 match nuls et dernière place du groupe, avec élimination à la clef. En championnat, ce n'est guère mieux, aucun spectacle et en déplacement, Anderlecht ne parviens pas à s'imposer avec un effectif de qualité et supérieur à tous leurs adversaires en Belgique. Dimanche prochain un derby au FC Brussels, une victoire et avec la manière, sinon bye, bye Monsieur Vercauteren. Je vous ai apprécié comme joueur à l'époque du tout grand Anderlecht qui faisait trembler l'Europe avec Rensenbrink "ROBBIE", mais vous n'avez rien retenu de cette époque où le Sporting était conquérant et savait gagner même en déplacement. Il faudrait à nouveau un entraineur étranger au Parc Astrid, un gars de la trempe de Claude Puel, l'entraineur de Lille, eux ils vont de l'avant et jouent pour gagner !
Le trophée qui a faillit me griller, merci Cacal !
STIB (photo) 109 06.12.2006. (Small)

Ce jeudi un super long service de 8h30, grrr !
Ciao, ciao !