13/11/2006

SAINT-BRICE !

ligne 38aligne 38b
Bonjour à tous !
Lundi 13 novembre, j'ai mis mon bel uniforme bleu, bien entendu ! Au menu de ce jour, un beau service sur la ligne 38, de 15h10 à 21h47 avec une sortie dépôt à 15h30. Je prépare le bus 8118 et... Je déconne, je sors avec le 8555 un bon camion militaire de Delta, ma foi, il roule bien. A 15h33 arrivé au carrefour de l'avenue Fraiteur et de l'avenue de la Couronne, un cycliste me refuse la priorité de droite, je fais semblant de ne pas l'avoir vu, et poursuit ma route, tout en maitrisant la situation, le cycliste environ 55 ans a eu la peur de sa vie, j'ai même crut qu'il allait sauter de sa bécane. Il a vu sa dernière heure arrivée (la mienne est dans mon cartable, je suis abonné !) Que croyez vous qu'il fît ? S'excuser ? Non. Me remercier de lui avoir sauvé la vie ? Non. Il me fait de grands signes, pour me faire comprendre, que je dois ouvrir les yeux !!!
sport12

15h50,  premier départ au "Quartier Léopold" direction "Homborch", à peine deux minutes plus tard, le premier gugusse se précipite dans le bus et s'en va vers la porte du milieu, je le rappelle et il me montre sa pochette de là où il se trouve, et me dit il n'y en a qu'un sur neuf qui vérifie, je répond pas de chance, je suis le un sur neuf, j'ai vérifié son titre minutieusement, il est en ordre. Autre constatation, ça y est les séniors sont passés au stade suivant (je l'avais annoncé il y a quelques semaines déjà), ils ne montrent même plus leurs abonnements, j'en ai relevés sept, rien que pour ce premier voyage. Le ponpon sera à "Héros" monte un homme, l'air malheureux et sans lui dire un mot, il comprend que je veux voir son titre de transport, il me montre son anorak, du doigt et à hauteur de sa poitrine, il y a une petite flamme, emblême de la police fédérale, voilà le titre de transport de ce monsieur, elle est belle notre police, l'exemple c'est pas chez eux, qu'il faut le chercher. "Homborch" départ immédiat, car j'avais 15 minutes de retard, je file vers "Ducale" façon de parler avec les encombrements et les déviations, j'arrive avec 20 minutes de retard et à nouveau un départ immédiat. Vers 18h45, je reçois un appel radio, vous faites un demi-tour à "Calevoet" et vous prenez votre break, merci Frédéric ! Je me gare en dessous du pont, (ancien terminus du 41, pendant les travaux de l'avenue England) et j'ai 25 minutes de pause. A 19h22, un transbordement sera fait avec le collègue qui à fait mon départ à "Homborch" la circulation devient plus fluide, et les retards résorbés, mais les gugusses eux sont toujours là, le dernier à "Blyckaerts", un jeune nord africain environ 17 ans (je croyais que l'on était plus intelligent à cet âge là) me montre furtivement sa pochette, mais j'avais l'oeil, dans sa pochette une carte client, et des tickets de caisse c'est tout ! A mon avis, il a déjà dû croisé Pascal qui a fait le ménage. Il est redescendu ,et m'a jeté un regard noir de chez noir, j'en ai encore froid dans le dos ! Le dernier trajet s'est passé sans problèmes et à l'heure. Mon beau service est terminé et sur le trajet du retour vers le dépôt, j'ai encore eu l'énergie de chanter, hé-ho,hé-ho, je rentre du boulot, hé-ho,hé-ho,hé-ho,hé-ho,hé-ho,hé-ho !
Demain, réserve de nuit de 17h00 à 25h00.
 
vehi_divers_007

Ciao, ciao !